Dossier roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier sur le théâtre.

[pic]

Sommaire

I ) histoire du théâtre :
1) dans l’antiquité :
2) au moyen-âge :
Le drame dans l’église :
Le théâtre profane :
3) a la renaissance :
Le théâtre italien :

Le théâtre Français:
Le théâtre anglais :
Le théâtre espagnol :
4) au XVIIème siècle :
5) au XVIIIème siècle :
Le théâtre des Lumières :
6) au XIXème siècle :Le romantisme :
Autres formes de théâtre :

I ) histoire du théâtre :
1) dans l’antiquité :

L'étymologie du mot fonde le théâtre sur le " regard " (theatron, du verbe grec theomai, "voir").
En Occident,le théâtre trouve sans doute son origine en Grèce, où les représentations dramatiques (ou Dithyrambe) apparaissent dans le culte de Dionysos (Dieu du vin et de la fête) dès la finde l'époque archaïque.
Le Dithyrambe était chanté et dansé par un chœur de citoyens. Ils évoluaient sur une aire de terre battue appelée Orchestra, un flûtiste se tenait sur une pierre en son milieu pour rythmer le tout.
Le théâtre serait né, vers 550 av. J-C, lorsque Pisistrate, tyran régnant à Athènes, associa au Dithyrambe un groupe de comédiens dirigés par Thespis qui passait d’un villageattique à l’autre pour représenter les héros grecs. Thespis aurait eu l'idée, de faire dialoguer un acteur avec le chœur, introduisant ainsi un élément dramatique dans le poème lyrique; ainsi apparaît le premier " acteur ", dénomméhupocritès ("celui qui donne la réplique") ou protagoniste.
Le théâtre est alors devenu un genre littéraire, et le dramaturge un créateur conscient de son art. L’acteurà cette époque est exclusivement masculin. Il acquiert un statut assez élevé dans la société. Pourtant, il ne peu pas donner une impulsion personnelle a ce qu’il joue car il joue derrière un masque un texte bien précis.
Ses vêtements aux rembourrages voyants et une coiffure très en hauteur sont censés évoquer le gigantisme des dieux et des héros qu'ils incarnent. Il semble pourtant que leurdiction, l'expressivité de leur voix et de leurs attitudes aient permis aux comédiens grecs de ne pas être de simples récitants déguisés, sans que l'on puisse cependant parler encore d'interprétation véritable.
Les chœurs des tragédies descendent des chœurs psalmodiant autour d'un autel.
La plus ancienne tragédie qui nous est parvenue est une pièce d'Eschyle, Les Perses (472 av. J.-C.), la premièrecomédie Les Nuées, d'Aristophane (v. 427 av. J.-C.)

Naissance de la tragédie
-538
Comme le révèle son étymologie qui superpose "bouc" et "chant", la tragédie naît des célébrations religieuses consacrées à Dionysos. Faisant jouer trois acteurs face à un chœur, la tragédie évoque la destinée de l’homme et sa confrontation avec les Dieux. C’est à Athènes qu’elle va devenir le genre littérairemajeur, l’aspect politique prenant peu à peu le dessus sur le caractère religieux. Eschyle, Sophocle et Euripide en seront les principaux représentants au Vème siècle avant J.C

[pic] [pic] [pic]
Sophocle Euripide Eschyle
2) Au moyen-âge :

On situe le Moyen-âge entre la chute de l’Empire d’Occident (476) et la prise de Constantinople (1453).Le théâtre marque avec ces dates un certain décalage (692-1647).

Le drame dans l’Église :

L’Église encourage d’abord le drame liturgique (drame se rapportant a l’église) pour ses vertus didactiques, mais le divertissement et le spectacle redeviennent bientôt dominant, attirant de nouveaux anathèmes. L’Église choisit le compromis en excluant du lieu de culte proprement dit la mise en scènethéâtrale, qui est dès lors déplacée sur les places de marché. Tout en conservant des thèmes religieux, le théâtre s’oriente vers une forme de représentation de plus en plus séculière. Le premier drame français est le Jeu d’Adam. Les deux œuvres représentatives de cette époque sont le jeu dramatique de Jean Bodel, le Jeu de saint Nicolas (v. 1200), et la pièce allégorique de Rutebeuf, le Miracle...
tracking img