Dossier si

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
0
11/06/2010
Quelle est la place et le rôle du contrôle de gestion spécifique aux NTIC ? |

Université Paris Dauphine | Contrôle de gestion en milieu spécifique |

Sommaire
Introduction 3
La spécificité de la gestion de projet S.I. 4
1. Le rôle de la direction des systèmes d’information : 4
2. La gestion de projets : 4
3. L’utilisation du TCO 5
4. Les acteurs impliqués :5
II. Les principes du contrôle de gestion NTIC 6
1. Le profil requis d’un contrôleur de gestion NTIC : 6
2. Les différentes missions d’un contrôleur de gestion NTIC : 6
A. Informer : 7
B. Expliquer : 7
C. Animer : 8
D. anticiper : 9
E. Légitimation et positionnement du contrôle de gestion S.I. 10
1. Utilisation et limites de la typologie de Mintzberg 10
Conclusion :12
Bibliographie : 13
Annexe : Entretien avec le contrôleur de gestion DSI GP 14

Introduction

En 2003, Nicholas Carr, auteur et conférencier américain, publiait un article pour la revue spécialisée « Harvard Business Review » où il remettait en cause le rôle des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) dans la gestion et la stratégie des entreprises. Cetarticle a été à sa publication vivement critiqué par les entreprises mais également par d’autres auteurs publiant dans le domaine des nouvelles technologies.
Dans cet article, l’auteur compare la montée en puissance des NTIC, connue ces dernières années, avec la découverte de l’électricité au début du XXème siècle. Alors qu’elle présentait un enjeu stratégique considérable à ses débuts, elleest par la suite devenue accessible par tous et s’est peu à peu banalisée pour être gérée comme une ressource dite de « commodité ». Carr prédit le même sort aux NTIC qui, selon lui, seront gérées à terme comme l’électricité et ne représentent donc aucun enjeu stratégique car n’apportant plus d’avantage concurrentiel.
A l’inverse, on note depuis une dizaine d’années l’apparition massive d’uncontrôle de gestion informatique au sein des entreprises. D’une part du fait de la compression des budgets constatée au sein des DSI mais également de la nécessité d’établir un pilotage de ces projets, le système d’information étant de plus en plus considéré comme un des centres nerveux de l’organisation.
La naissance récente du contrôle de gestion informatique donne lieu à une réflexion sur safonction : ce type de contrôle de gestion participe t-il au pilotage stratégique de l’entreprise ? Le domaine des NTIC étant très récent, quelles sont les modalités de développement du contrôle de gestion dans ce milieu spécifique ?
Par la lecture d’articles de la presse spécialisée, l’étude d’un cas concret observé en entreprise et les notions abordées en cours, nous tenterons de répondre àcette problématique :


« Quelle est la place et le rôle du contrôle de gestion spécifique aux NTIC ? »


La spécificité de la gestion de projet S.I.
Dans notre dossier, nous ferons référence aux systèmes d’information qui englobent et mobilisent les NTIC.
1. 2. Le rôle de la direction des systèmes d’information :
La DSI connaît aujourd’hui un positionnement moteur dansl’organisation et un rôle clé dans la stratégie générale de l’entreprise. Cette direction est de plus en plus considérée comme un levier support dans la création d’un avantage concurrentiel et d’agilité stratégique. Mais pourquoi un tel entrain alors que certains considèrent encore la DSI comme une usine à gaz, un centre de coûts dont on peut difficilement relier les coûts et le retour sur investissement ?Aujourd’hui, même si une certaine obscurité demeure liée à la technicité de la fonction SI, cette dernière se place comme un véritable support et un enjeu de performance clé dans :
* * Le Back office et l’automatisation des processus de gestion des données volumineuses
* * Le travail en groupe (collecticiels, groupware...)
* * Le support des processus fonctionnels...
tracking img