Dossier stratirac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6994 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier STRATIRAC
Univers 1

CHPOUP

Isabelle MORVAN
Sébastien DEREEPER

SOMMAIRE

INTRODUCTION 3

I. SYNTHESE 4

1. Stratégie 4
2. Résultats de la stratégie 5

II. OUTILS DE PILOTAGE 5

1. Finance 5
2. Production 5
a. Phase 1 5
b. Phase 2 7
3. Commercialisation 8
a. Politique de prix 8
b. Commerciaux et commissions 9
c. Veilleconcurrentielle 9
d. Actions publicité 9
4. Ressources Humaines 10
a. Salaires 10
b. Effectifs 10
c. Hygiène et Sécurité 11
5. Actions de progrès 12
a. Actions Qualité 12
b. Actions Environnement 13
c. Recherche et Développement 13

III. CALCUL DU COUT DE REVIENT POUR LE MOIS 9 14

IV. DOSSIER DE REPRISE 14

1. Evaluation par la méthode de l’actif net comptable corrigé15
a. Les postes d’actif 15
b. Les postes de passif 16
c. Valeur de l’entreprise 16
d. Le Goodwill 16
e. Conclusions 18
2. Méthode des multiples 18
3. Méthode des cashflows actualisés 18

CONCLUSION 19

INTRODUCTION

I. SYNTHESE

1. Stratégie

a. Mois 1

Notre stratégie s’est élaborée sur la base du journal Robomatic Info. Nous avons pensé qu’il étaitnécessaire de se focaliser sur certains produits. En effet il nous paraissait impossible de pouvoir répondre aux attentes des consommateurs de tous les pays pour tous les produits. Le Minimatic possédait des possibilités énormes sur certains marchés, nous l’avons donc gardé. En revanche nous avons décidé d’évincer le Maximatic, le marché de ce produit étant incertain. Pour écouler le stock nousn’avons pas affiché un prix de 0€, pour que le Maximatic soit quand même commercialisé. Comme nous voulions pouvoir proposer un produit de chaque gamme à notre clientèle, notre choix s’est porté sur l’Ultramatic. Ce produit n’étant plus à la hauteur des attentes des consommateurs nous avons décidé de miser sur son développement sur les mois à venir. Pour notre produit haut de gamme, nous avons choisi leRotamatic, en effet, le Spidermatic était trop consommateur de temps et de matières premières.
Pour préserver notre image de marque, nos actions en matière de Ressources Humaines et Progrès ont été fort couteuses. De même voulant être très visible sur les marchés mexicains et japonais, nous nous sommes accordé un budget marketing très élevé.

b. Mois 2

Au mois 2, nous avons diminuépresque de moitié notre budget marketing. Nous avons pris conscience qu’il était plus astucieux de mieux cibler nos produits et nos pays et de ne pas dépenser avec excès. En revanche, nos dépenses en Ressources et Développement et Progrès sont restées plus ou moins les mêmes, nos produits phares n’ont pas évolué.
Pour cibler les produits et les pays nous avons utilisé l’une de nos étudescommandées lors du premier mois c'est-à-dire le Volume Prévisionnel.
Du côté de la production, nous avons commencé à effectuer des opérations de maintenance car nous nous sommes rendu compte de l’état de certaines machines.

c. Mois 3

Puisque nous avions commandé de nouvelles études telles que l’étude du comportement d’achat des consommateurs nous avons pu élaborer encore mieux que les 2 moisprécédents notre stratégie. En effet, grâce à cette étude, nous pouvions savoir quelles actions seraient les plus influentes lors des achats des consommateurs. Nous avons donc encore mieux ciblé nos actions Marketing et Progrès.
Nous avons par ailleurs continué à baisser nos prix.

d. Mois 4

Au mois 4, notre volonté d’adapter nos actions marketing aux marchés, et de maintenir nosactions de Progrès notamment en Recherche et Développement ne s’est pas amenuisée. En revanche, nous avons commencé timidement à rehausser les prix notamment pour le Maximatic qui n’était pas notre produit phare.

e. Mois 5
Pour le mois 5, notre façon de déterminer comment nos actions devaient être mise en place n’a pas changé. Nous avons vendu deux machines et nous n’en avons racheté...
tracking img