Dossier sur le microphone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2666 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les

microphones

Sommaire :

1- Les types de microphones :

1-1- Les microphones dynamiques
1-2- Les microphones à ruban
1-3- Les microphones à condensateur

2- La taille des capsules :

2-1- Les capsules de petites tailles
2-2- Les capsules de moyenne tailles
3-3- Les capsules de grandes tailles

3- La directivités :

3-1- La directivité cardioïde
3-2- Ladirectivité cardioïde
3-3- La directivité en 8 ou dite bidirectionnelle

4- Les composants électroniques des micros

1-Les types de microphones :

Il existe aujourd’hui trois principaux types de microphones :
Dynamiques.
A ruban.
A condensateur.
Chacun d’entre eux présente des caractéristiques uniques appropriées pour diverses applications, que nous verrons dans ce dossier.

1-1 LesMicrophones dynamiques:

Le fonctionnement des micros dynamiques, ou à bobine mobile, est le plus simple à comprendre.
Cette technologie classique fonctionne à l’inverse de celle des haut-parleurs ordinaires.
Un diaphragme en plastique ou en métal est fixé à une bobine en cuivre, située dans un champ magnétique.
Les ondes de pression sonore qui percutent le diaphragme provoquent sondéplacement, qui entraîne à son tour celui de la bobine située dans le champ magnétique.
Les variations magnétiques qui en résultent se traduisent par des variations électriques correspondant généralement aux variations physiques de l’onde sonore d’origine.

Du fait de la nécessité de fixer la bobine directement au diaphragme,
les diaphragmes des micros dynamiques sont plus épais.
Enconséquence, l’enregistrement est moins précis qu’avec
des microphones à ruban ou à condensateur (voir plus loin). (croquis + txt)
Ces mêmes spécificités de conception permettent toutefois de
tirer parti de la plus grande quantité de pression sonore
possible avant distorsion et procurent la plus haute résistance
qui soit aux mauvais traitements. Les micros dynamiques sontégalement les plus faciles et les moins onéreux à fabriquer.
Par ailleurs, ils ont tendance à colorer le son entre 5 kHz et 10 kHz,
et donnent un son plus fin dès lors qu’ils sont à plus de 30cm de
distance de la source sonore.

C’est pour toutes ces raisons qu’on utilise le plus souvent les micros dynamiques sur scène.
En effet, c’est en direct que les micros sont les plussusceptibles d’être soumis à de multiples tortures : volumes élevés, sueur, intempéries, chocs, chutes, etc.
En studio, les micros dynamiques sont le plus souvent utilisés pour la prise de son rapprochée des batteries, en raison des risques de coups de baguette intempestifs.
Les micros dynamiques à grand diaphragme sont souvent employés pour l’enregistrement des grosses caisses à cause des niveaux depression sonore élevés de ces dernières.
Les modèles Shure SM57 et SM58 sont des micros dynamiques très répandus.

(txt s/s croquis)

Dans les micros dynamiques, la pression sonore déplaçant le diaphragme entraîne l’action d’une bobine mobile située dans le champ magnétique afin de produire un signal électrique.
1-2- Les Microphones à ruban :

Les micros à ruban constituent un autre type demicrophone dynamique, différent cependant des micros à bobine mobile : une très fine bande de métal suspendue entre les pôles d’un puissant aimant bouge en réaction aux ondes sonores, traversant ainsi le champ magnétique et déclenchant la création d’un flux d’électrons.
La sortie basse tension qui en résulte est envoyée, en général, via un transformateur par changement de tension, vers le câbledu micro.

La très faible épaisseur du ruban fait que ce type de micro est très sensible, en particulier dans le cas de fréquences sonores extrêmement basses.
Les micros à ruban sont le plus souvent utilisés pour la prise de son rapprochée et, parce qu’ils sont les plus fragiles et les plus coûteux, sont généralement réservés pour les situations très contrôlées.

A l’instar des micros...
tracking img