Dossier sur l art plastique

1944 : naissance le 6 septembre à Paris d’un père juif et d’une mère catholique. Il ne connaît pas de véritable scolarité, ni de formation artistique.
1958 : à seulement quatorze ans, ChristianBoltanski réalise ses premières peintures dans un style figuratif. Médium qu'il abandonnera en 1967 pour lui préférer des matériaux plus expérimentaux.
1968 : première exposition personnelle au théâtredu Ranelagh à Paris : il présente des marionnettes
Grandeur nature, confectionnées dans une facture volontairement grossière, et un film dont le titre indique la teneur de ses premiers travaux, LaVie impossible de Christian Boltanski.
1969 : parution de son premier livre Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance,
1944-1950. C'est l'apparition du thème autobiographique.Mythologies individuelles
1972 : il expose pour la première fois à la Documenta 5 de Kassel (Allemagne) dans la section intitulée « Mythologies individuelles ».
1977 : Il commence la série desCompositions, avec des photographies de très grands formats comparables à ceux des tableaux en peinture.
1984 : exposition rétrospective au Musée national d'art moderne. Elle se compose de deuxparties, l'une autour du thème de l'autobiographie avec des pièces faites de documents et d'archives ; l'autre présente de grandes photographies plus proches d'un travail pictural classique.
1985 :début de la série des Monuments : des photographies de visages anonymes sont installées au sein de murs en forme d'autels,
Ou en constellation d'images éclairées par de petites lampes. Unereprésentation indirecte de la Shoah
1987 : pour la Documenta 8 de Kassel en Allemagne, il traite la Shoah qu'il avait déjà abordé, mais de manière moins directe.
1988 : un matériau apparaît dans son œuvre : levêtement. Il crée Réserve, une pièce qui fait allusion aux entrepôts dans lesquels les nazis remisaient les effets des personnes déportées.
L'usage du vêtement chez Boltanski est donc d'emblée...
tracking img