Dossier techno bac stav

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie I : Présentation

I. L’élevage laitier en France

Dans chaque région, des milliers d’agriculteurs consacrent une part importante de leur activité à l’élevage bovin et pour tous les consommateurs, les produits issus de cette production figurent dans nos menus. La diversité des races bovines françaises est une richesse économique et patrimoniale pour notre pays. Certaines d’entre ellesont devenus de grandes races internationales. C’est le cas pour la race Prim’Holstein, qui a été introduite par les pays bas puis elle n’a cessé de bénéficier d’apport de « sang » étranger, essentiellement néerlandais, et anglais.
La France compte aujourd’hui environ 94 300 exploitations agricoles possédant des vaches laitières. En 2008, les 3,8 millions de vaches laitières françaises ontproduit 22,3 milliards de litres de lait (ce qui situe notre pays au 2ème rang de producteur après l’Allemagne dans l’Union Européenne). Les 80% de ce lait sont produits par la race Prim’Holstein. Les principale zones de productions sont dans l’Ouest de la France mais aussi un peu en Lorraine.
Les troupeaux laitiers français ne sont pas très grands, ils comptent en moyenne 44 vaches laitières,auxquelles s’ajoutent les veaux et les génisses élevés pour assurer le renouvellement du troupeau. Le logement à beaucoup changer lui aussi. En effet, nous sommes passés des vaches en écurie entravée qui avaient les veaux attachés derrière la vache, nous étions dans une agriculture plutôt extensive. Puis les agriculteurs, on séparé les veaux des mères en les mettant en cases collectives mais à proximitédu lait c’était le début de l’intensification de l’agriculture, avec de gros bâtiments avec de grandes surfaces et donc un gros volume d’air pour tous les animaux qu’ils peuvent contenir. On ne peut pas arrêtée le progrès technique avec la mécanisation qui procure moins, de fatigue pour l’agriculteur. L’évolution technique a été si rapide que nous avons oublié l’essentiel : des bâtiments conçuspour l’élevage de l’avenir du troupeau : les veaux. La prise de conscience est récente. Les exploitations doivent garantir la survie des veaux, c’est alors que l’on s’intéresse au problème du logement.
Il existe différents types  :
* Nurserie (bâtiment unique pour les veaux où le logement des veaux est compris avec le bâtiment des vaches laitières.)
* Les niches à veau.

II. Lesdifférents types de logement pour les veaux

A. La Nurserie

1. Avantages et Inconvénients
Les avantages peuvent être un gain de temps pour l’éleveur par exemple lors du paillage ou lorsqu’il nourrit les veaux. Il peut donc optimiser ce temps dans d’autres activités. La nurserie permet aussi de mieux les surveiller par exemple quand un veau est malade (diarrhées...) et donc minimiserles pertes.
Par contre, il y a quelques inconvénients : il ne faudrait pas dépasser un volume d’air correspondant au nombre de veaux , une hauteur entre le sol et le plafond doit être la plus faible possible, comme par exemple 3 mètres. D’autre part la nurserie doit être bien orientés et avoir une bonne ambiance. L’inconvénient de la nurserie est généralement le coût.
2. Y a-t-il desparamètres ?
Dans la nurserie, il y a différents paramètres à respecter pour le bien être de l’animal.
La température pour un veau de 8 jours doit se situer entre +7°C à +25°C. Au delà d’un mois, le veau est moins vulnérable, bien qu’il puisse encore être malade, la température doit être comprise entre -10°C à +25°C. (Tableau n°2 ci-contre)
La température ressentie par l’animal dépend aussi de sonenvironnement thermique : aire de couchage isolante (par exemple : les pertes de chaleur sont trois fois plus importante sur un caillebotis en béton que sur une aire paillée) et surface environnant le veau ayant une température proche de la température d’ambiance. (tableau n°1 ci-contre)
La vitesse de l’air, l’absence de courants d’air à proximité des animaux doivent être recherchées. La vitesse...
tracking img