Dossier venezuela

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier Vénézuela
Vous trouverez dans ce dossier une série d’articles concernant le régime actuellement en place au Vénézuela. Ce dossier peut être utilisé pour choisir le pays à étudier dans le projet de session, puis pour étoffer votre connaissance de son régime avant de commencer votre recherche documentaire. IMPORTANTE : Les articles présentés ci-dessous ne peuvent pas être intégrés à votredossier documentaire, mais peuvent être utilisés pour le Travail 2 du projet de session.
NOTE : Vous constaterez que les notices médiagraphiques ne sont pas conformes aux normes méthodologiques : ceci est volontaire afin que vous vous exerciez à rédiger par vous-même une médiagraphie. Ainsi, si vous utilisez un de ces articles dans votre Travail 2, vous devrez rédiger la notice reliée au texteretenu de façon adéquate.

Le gouvernement vénézuélien prend délibérément pour cibles les opposants
Source : http://www.amnistie.ca/site/index.php?option=com_content&view=article&id=14312:le-gouvernement-vzuen-prend-dbment-pour-cibles-les-opposants&catid=21:communiquinternationaux&Itemid=72 (consulté le 6 janvier 2011)
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
01 avril 2010   - Le gouvernementvénézuélien prend délibérément pour cibles les opposants       
En réaction à une série d’arrestations à caractère politique, Amnistie internationale a exhorté les autorités vénézuéliennes à cesser de s’en prendre à ceux qui critiquent le gouvernement. 
Rien qu’en mars, au moins trois personnes considérées comme opposées au président Hugo Chávez ont été arrêtées et inculpées.
« L’inculpation pourdes raisons politiques de personnes critiquant les autorités est utilisée pour réduire au silence l’opposition et empêcher d’autres personnes de s’exprimer, a déclaré Guadalupe Marengo, directrice adjointe du programme Amériques d’Amnistie internationale. 
Le président Chávez doit cesser de persécuter ceux qui pensent différemment ou critiquent ouvertement le gouvernement. »
Oswaldo ÁlvarezPaz, ancien gouverneur de l’État de Zulia, a été arrêté le 22 mars après avoir dit lors d’une interview que le Venezuela était devenu un paradis pour le trafic de stupéfiants et avoir fait état des accusations d’un tribunal espagnol selon lesquelles le gouvernement soutiendrait des groupes armés d’opposition. L’ancien gouverneur est détenu à l’Helicoide, siège des services de renseignementsvénézuéliens.
Wilmer Azuaje, député et critique du président Chávez, a été arrêté quant à lui le 25 mars. Accusé d’avoir insulté et frappé une policière, il a été libéré depuis lors mais risque des poursuites. 
Guillermo Zuloaga, propriétaire de la chaîne de télévision Globovisión, a été arrêté également le 25 mars. Il a été inculpé de diffusion d’informations mensongères et de diffamation à l’égard duprésident lors de déclarations faites à une réunion récente de l’Association interaméricaine de la presse à Aruba. Il a été libéré mais risque aussi des poursuites.   
En décembre 2009, la juge Maria Lourdes Afiuni a été arrêtée et inculpée de complicité dans la fuite d’un ancien banquier parce qu’elle avait ordonné sa libération. 
Richard Blanco, membre d’un parti d’opposition, a été arrêté enaoût 2009 et inculpé d’incitation à la violence et de coups et blessures sur la personne d’un policier lors d’une manifestation. 
Les charges retenues contre lui se fondaient sur des images vidéo de la manifestation. À la connaissance d’Amnistie internationale, il n’y a rien dans ces vidéos montrant Richard Blanco incitant à la violence ou blessant un membre de la police.   
Complémentd’information
Le gouvernement vénézuélien semble avoir mis en place ces dernières années un système de répression de l’opposition en ayant recours à des moyens législatifs et administratifs pour réduire au silence et harceler les personnes qui le critiquent. Le fait que des lois soient utilisées pour justifier ce qui semble être essentiellement des inculpations à caractère politique témoigne...
tracking img