Dossier victor hugo/anne-louis girodet de roussy-trioson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1490 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER DE FRANÇAIS

Demain, dès l'aube...
Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mainscroisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, « Les contemplations », 1856

Tableau :

Anne-Louis Girodet de Roussy-Trioson, 1808, "Funérailles d'Atala"

I/
Anne-Louis Girodetest un peintre français né à Montargis le 5 janvier 1767 et mort à Paris le 9 décembre 1824. Il devient membre de l’académie des Beaux Arts en 1815. "Funérailles d'Atala" est un tableau de Girodet en huile sur toile, exposé au Salon de 1808. Il a pour dimensions 2,07 mètres de hauteur pour 2,67 mètres de largeur. Aujourd’hui, il est conservé au musée de Louvre.
C’est une représentation del’enterrement d’Atala, personnage fictif du roman de Chateaubriand de même nom, romantique, écrit en 1801. Malgré une forte influence du néoclassicisme (qui cherche surtout la beauté et de la représentation du moment et pas de l’action), l’œuvre de Girodet possède des caractéristiques déjà très romantiques, tels que la religiosité exprimée par la croix à l’arrière plan ou la sensualité exprimée par lespersonnages, très détaillés, l’homme à gauche sans robe entre autres.
Ainsi, on peut apprécier dans le tableau une technique de clair-obscur, qui met en scène le cadavre d’Atala. En effet, une beauté particulière lui est donnée, une pureté, presque irréelle pour un cadavre : malgré son allure pale, on pourrait avoir l’impression qu’elle est endormie, mais toujours en vie. Elle tient une croix entreles mains. De plus, on peut apprécier des couleurs chaudes tel le marron, le rouge et l’orange dans toute la peinture sauf pour Atala, qui est donc plus illuminée mais reste pâlie.
Les autres personnages au premier plan sont un prêtre, à droite avec une capuche, qui est le support principal du cadavre (on peut dire que la religion est le principal support de la mort, en effet, il y a le thèmetrès marqué de la religion) et un homme à gauche, très détaillé (recherche de la beauté) qui représente le sentiment de regret, de peine, de tristesse : on peut le voir dans son visage, par ses yeux fermés et par la manière par laquelle il tient les pieds d’Atala. On remarque que l’entrée de la grotte qui est décorée par une plante et des fleurs : le thème de la nature est donc aussi présent, il y aune esthétique et une harmonie malgré le contexte de la mort. Finalement, on peut voir dans la paroi intérieure de la grotte une inscription : "J'ai passé comme la fleur, j'ai séché comme l'herbe des champs." Qui est en fait une référence a la mort de la nature.
Pour finir, à l’arrière plan on voit la forêt et une croix qui tient vers le ciel tout en haut. C’est de la que surgit toute la lumière.Elle semble viser Atala, peut-être il y a une métaphore qui nous dit que la croix (religion) est le guide de la mort. On remarque de même que le jeune homme a les pieds dans un trou, et qu’il y a une pelle sur la droite. C’est la tombe d’Atala, et cette scène représente donc son enterrement. On a enfin une légère perception du ciel, dont la couleur orangée nous montre peut être l’aube, au petitmatin.

II/
« Demain, dès aube » est un des plus célèbres poèmes de Victor Hugo, publié en 1856 dans « Les contemplations ». Il est composé de trois quatrains de 12 alexandrins avec des rimes croisées.
Dès le premier vers, on voit l’apparition du futur « demain » et ainsi les temps verbaux sont conjugués au futur, v.2 « je partirai ». Il y a utilisation de la première personne dans...
tracking img