Dossier d'artiste monet (m.bonsens)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4502 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Claude
Monet

[pic]
Claude Monet par Carolus-Duran, 1867
Table des matières

← Biographie de l’artiste …………………….

← Contexte historique et artistique …………..

← L’œuvre de l’artiste ………………...........

← Explication d’une œuvre choisie ...……….

Biographie de l’artiste(livre « MONET et la peinture en plein air »)

[pic]

1840 Oscar Claude Monet naît à Paris, le 14novembre, fils de Louise-Justine Aubrée et de Claude-Adolphe Monet.

Vers 1845 La famille Monet s’installe au Havre.

1856-1858 Vers 1856, Monet réalise ses premières caricatures, une activité qu’il poursuivra jusqu'à la fin de cette décennie. Eugène Boudin les remarque dans la vitrine d’un encadreur chez qui lui-même expose ses tableaux et demande à faire connaissance du jeune homme, qu’ilemmène peindre avec lui sur la côte.

1859 Monet se rend à Paris au Salon où il admire la peinture de Constant Troyon et d’autres paysagistes de Barbizon dont Charles-François Daubigny

1861-1862 Il part faire son service militaire en Algérie. Malade, il est rapatrié à Paris où il sera formé. En 1862, il rencontre le peintre Hollandais Johan Barthold Jongkind avec qui il peint en plein air surla côte normande.

1862-1864 A Paris il fréquente l’atelier Gleyre où il se lie d’amitié avec Bazille, Renoir et Sisley. Il va peindre avec eux en forêt de Fontainebleau.

1865-1871 Pour la première fois en 1865, ses œuvres sont acceptées au Salon, mais au fil de la décennie ses relations avec l’institition sont de plus en plus complexes et ses tableaux souvent refusés. En 1867, sa compagneCamille Doncieux donne le jour à leur premier fils, Jean. Ils se marient en 1870. A l’Automne de cette même année, pour se soustraire de la guerre franco-allemande, l’artiste se réfugie à Londres. En 1871 il fait un long séjour en Hollande. De retour en France fins 1871, il s’établit à Argenteuil.

1874-1882 En 1874, Monet est l’un des principaux artisans d la première expositionimpressionniste. Il exposera dans quatre des éditions suivantes : la deuxième (1876), la troisième (1877), la quatrième (1879) et la septième (1882). En 1880 il organise sa première exposition indépendante dans les locaux de la revue ‘La vie Moderne’, 1878 est marqué par la naissance de son fils Michel. Cette même année, il quitte Argenteuil et, après un court séjour à Paris, s’installe à Vetheuil où sa femmeCamille meurt en 1879. Il se liera plus tard à Alice Hoschedé, l’épuse d’Ernest. La famille Monet partage sa maison de Vétheuil avec les Hoschedé. En 1881 il s’installe à Poissy avec Alice

1883-1890 Il s’installe à Giverny dans une maison qu’il loue puis achète en 18890, où il demeurera jusqu’à la fin de ses jours. Il voyage beaucoup. En 1884, il s’arrête à Bordighera et effectue plusieursséjours en Normandie, peignant sur la côte. En 1886 il travaille à Antibes. En 1889, il peint dans la vallée de la creuse. Cette même année il organise une exposition indépendante, aux côtés du sculpteur Auguste Rodin.

1891-1899 Dans les année 1890, Monet se consacre essentiellement aux séries : en 1891, il expose quinze Meules chez Durand-Ruel. En 1892, il présente les Peupliers lors d’uneexposition qui leur est entièrement consacrée, toujours chez Durand-Ruel qui accueillera les Cathédrales de Rouen. En 1898, Monet expose chez le Galeriste Georges Petit plusieurs Matinées sur la Seine. Il épouse Alice en 1892, un an après la mort d’Ernest Hoschedé.

1899-1914 Monet travaille aux premières séries de Nymphéas, présentées respectivement en 1900 et 1909 chez Durand-Ruel. En 1904, ilorganise dans cette même galerie une exposition de tableaux consacrés à Londres, exécutés au cours des cinq années précédentes. En 1912 il présente les tableaux vénitiens à la galerie Berheim-Jeune. Alice meurt en 1911, une mort suivie en 1914 par celle du fils de Monet, Jean.

1914-1926 En 1914, sur le conseil de Georges Clémenceau avec lequel il entretient d’étroits rapports d’amitié et...
tracking img