Dossier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1ère partie : Présentation du fonctionnement de l’exploitation agricole dans son environnement
1-1 Les composantes internes du système
1-L’environnement social de l’exploitation
La commune de Chantrigné compte 587 habitants (295 hommes et 292 femmes), soit une densité de 32 habitants par Km². La population est pratiquement restée stable par rapport au recensement précédent. En 30 ans, lacommune a perdu 63 habitants. La commune abrite beaucoup de personnes âgées, 86 habitants soit 15 % de la population contre 8,7 % pour le département. Il n’y a que 139 jeunes de moins de 20 ans soit 22 % contre 25,6 % pour le département.
Les exploitants se trouvent dans la tranche d’âge 40-59ans.
Age | Ensemble | Hommes | Femmes |
0-19 ans | 139 | 22 % | 71 | 59 |
20-39 ans | 147 | 25 % | 77 |70 |
40-59 ans | 117 | 20 % | 58 | 59 |
60-74 ans | 107 | 18 % | 57 | 50 |
75 ans et plus | 86 | 15 % | 32 | 54 |
TOTAL | 587 | 100 % | 295 | 292 |

Parmi les 588 habitants de la commune, 253 personnes sont actives : 135 hommes et 118 femmes. 20 de ces actifs cherchent un emploi et 233 travaillent.
Parmi ces personnes qui ont un emploi, 75 exercent une profession à leur compte ou aidentleur conjoint, les 158 autres sont salariés. La moitié de ces actifs axercent dans la commune, l’autre moitié va travailler en dehors.
| Dans la commune | Dans une commune voisine | Hors département |
Nombre d’actifs travaillant… | 114 | 101 | 18 |
Pourcentage d’actifs travaillant… | 49 % | 43,3 % | 7,7 % |

La commune de Chantrigné compte 51 exploitations dont 9 E.A .R.L et 3 G.A.E.Cqui sont plus souvent basées sur le lait et/ou taurillons et donc 39 exploitations individuelles. La commune compte une exploitation par an.
En ce qui concerne l’entraide, il y a 2 CUMA (CUMA du pont Landry pour le bas de chantrigné et Melleray-La-Vallée.

2-Les exploitants
Mr Derouault Rémy et sa femme sont tous les deux exploitants en E.A.R.L. Ils ont quatre enfants.
Leur objectif :-Gérer au mieux leur temps de travail pour profiter de leur vie de famille
-Avoir des bâtiments fonctionnels (racleurs, D.A.C, D.A.L)
-Réaliser les travaux des champs par ETA (fumier, fauche, semis).
- s’impliquer à l’extérieur de l’exploitation.
Mr Derouault est administrateur Groupama ; il est président du club de foot de Chantrigné. Mme Derouault est administratrice de la M.S.A, elle estadjointe à la mairie de Chantrigné.
Ils évaluent à 5 jours par mois le temps passé à l’extérieur de l’exploitation.

2-L’historique de l’exploitation
1987 : Création du G.A.E.C parents-fils avec 65 ha et 300 000 L de lait
1988 : Mise en place d’un atelier taurillons, ce qui permet la vente de 40 taurillons par an
1990 : agrandissement du bâtiment taurillons à l’Hennerie pour augmenterle nombre de taurillons à 90 par an, agrandissement de terres avec une location de 10 Ha à la Métairie.
1993 : Mise aux normes de l’exploitation (fosse et stabulation logettes)
1995 : Installation salle de traite (2X6, décrochage automatique, compteurs à lait)
1996 : Départ en retraite de Mr Derouault Louis remplacé par Mme Derouault Christine, transformation du G.A.E.C en E.A.R.L.
1999 :Construction d’un bâtiment pour les taurillons sur l’exploitation, pour limiter les déplacements. De plus, le bâtiment de l’Hennerie n’était plus aux normes.
2001 : Départ en retraite de Mme Derouault Marthe, construction d’un bâtiment conçu de 4 cases collectives avec un D.A.L. de 2 stations
Situation actuelle: Après les différents changements effectués sur le site, celle-ci compte à présentune SAU de 80 Ha, un effectif de 50 vaches laitières de race normande pour un quota de 312 000 litres de lait et une production de 90 taurillons, cette exploitation comprend deux UTH.

3-Les moyens de production
3-1 Les terres
La totalité de la surface agricole est en location.
Les terres sont réparties en 4 secteurs dont 2 principaux :
La Biérie : Cet endroit comprend 38 Ha dont 1...
tracking img