Dossier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 48 (11961 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bien que les médias et un certain orgueil bien français nous poussent à penser le contraire, les entreprises tricolores qui réussissent au niveau international sont (trop) peu nombreuses si on les compare à la concurrence américaine, asiatique ou européenne. Cependant, il serait injuste d’attiser cette tendance hypocondriaque qui consiste à mettre en lumière tout ce qui ne fonctionne pas. Eneffet, certains groupes sont des pionniers dans leur domaine ; EADS dans la mauvaise gestion et la lutte d’influence par exemple. Mais on peut citer aussi LVMH, VINCI qui a récemment, non seulement été le mécène de la rénovation de la galerie des glaces qui vient juste d’être inaugurée, mais qui a aussi remporté le contrat pour la construction de la chape en ciment qui va recouvrir la centrale deTchernobyl, AREVA qui vient de signer le plus gros contrat de son histoire avec la Chine et qui met en place une stratégie d’approvisionnement plus réfléchie en diversifiant ses sources, le conglomérat composé de GDF et Suez qui va devenir le quatrième groupe mondial dans le domaine de l’énergie…

Malheureusement, ce n’est pas le monde du luxe qui va être l’objet de nos attentions, ni l’universgravitant autour de « la Grande Muette », ni le nucléaire et les enjeux stratégiques internationaux qui lui sont liés, mais bien l’hôtellerie. En effet, le groupe ACCOR se situe entre la seconde et la quatrième place mondiale (selon les classements) avec 4121 établissements à travers le monde et surtout des marques connues et reconnues dans tous les pays comme Etap, Ibis, Novotel ou Sofitel. Ainsi,pour la première moitié de l’exercice 2007, le chiffre d’affaire a été de 4015 millions d’euros (+8.8%), le résultat avant impôt de 379 millions d’euros (+34.4%), le profit net de 596 millions d’euros et le montant total des actifs s’élève à plus de 11 milliards d’euros. Tous les résultats étant au-dessus des prévisions. Mais plus que de simples chiffres, c’est avant tout un groupe en pleinemutation dans la mesure où une nouvelle stratégie a été mise en place depuis l’arrivée du nouveau PDG en 2006 : Gilles Pélisson. L’objectif est à présent de se concentrer sur les activités originelles ou traditionnelles à savoir l’hôtellerie, et de continuer à développer la branche ACCOR Service. Concrètement, cela signifie qu’une espèce d’épuration a commencé et que tous les actifs qualifiés de« non-stratégiques » ont été cédés comme par exemple Go Voyage, Europcar ou Club Med dont le rachat avait été très médiatisé il y a de cela à peine deux ans.

Ensuite, au sein même de la structure hôtelière des changements structurels sont opérés.
Tout d’abord de nouvelles marques voient le jour ; Suitehotel et Allseasons. La première nommée rassemble des établissements non standardisés avec un espacecommun très réduit et des chambres deux fois plus grandes que la moyenne : des suites. La cible est le client traditionnel Novotel dont le séjour est plus long qu’à l’accoutumée. La seconde enseigne regroupera, elle, les hôtels de deux étoiles (tipe Ibis) non standardisés. Ce ne sera ni plus, ni moins qu’un rachat de petites structures familiales déjà existantes.

Mais les Ibis et Etap ne sont pasen reste dans la mesure où les nouvelles chambres viennent de voir le jour : sol en bois, écran plasma, édredon blanc. La prestation d’un 4 étoiles dans un espace plus réduit ; 30m2.
Mais, c’est surtout la marque Sofitel dont l’identité va être radicalement modifiée puisque près de 80 hôtels vont être cédés ou réhabilités en Novotel ; les établissements les plus anciens vont être délestés deleur titre pour passer dans la catégorie inférieure afin que les nouveaux Sofitel offrent des services dignes d’un établissement qualifié de luxueux, ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle. En effet, la différence entre les produits de 3 étoiles et ceux de 4 étoiles n’était pas suffisamment flagrante et une démarcation plus claire, plus forte était nécessaire afin que les services...
tracking img