Douche vaginale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Douche vaginale:
La douche vaginale n’est pas une méthode de contraception, ni une méthode de prévention contre les MTS. C’est donc une méthode d’aucune utilité avant et après une relation sexuelle.En fait, elle augmente le taux de grossesse, et peut causer de nombreuses autres maladies.
Le principe de la douche vaginale est l’irrigation du vagin par un liquide, qui peut s’agir d’eau, d’eauavec du vinaigre, ou d’un liquide antiseptique. Le liquide est d’abord versé dans une poire vaginale ou d’un sac de lavement, qui comportent un réservoir de liquide et d’un tube. Puis, le tube estinséré dans le vagin, et le liquide est expulsé dans le vagin. Ensuite, quand le liquide s’est suffisamment écoulé dans le vagin, le tube est retiré du vagin, et le liquide est expulsé du vagin.
Le coût dela poire vaginale ou du sac de lavement est environ de 10$ à 15$, et le matériel est réutilisable. Le liquide antiseptique peut être acheté en pharmacie, mais n’est pas nécéssaire.
La douchevaginale n’est aucunement efficace pour la prévention des grossesses. Elle peut même augmenter les chances d’une grossesse, parce qu’elle force le sperme plus profondément dans le vagin. Elle n’offreégalement aucune protection contre les MTS, parce qu’elle n’agit pas comme une barrière contre la personne contaminée.
Quand elle est utilisée trop souvent, la douche vaginale peut aussi entraîner unemultitude d’autres problèmes de santé pour la femme. La douche vaginale perturbe la flore bactérienne vaginale et les mécanismes naturels de nettoyage dans le vagin. Si le matériel n’est pas correctementstérilisée, la douche peut introduire des bactéries et causer des infections, qui peuvent mener à la stérilité. La douche vaginale peut également entraîner des irritations, la vaginose, et le syndromed’inflammation pelvien. Finalement, la douche vaginale perturbe le pH du vagin, ce qui rend l’utilisatrice vulnérable aux infections fongiques. L’utilisation trop fréquente de la douche vaginale...
tracking img