Doute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude d'une oeuvre : Méditations Métaphysiques (1 et 2) de Descartes
page créée le 23/06/1998
|Résumé: ce cours était à l'origine, une introduction au cours sur la conscience (où il |
|s'agissait essentiellement de se demander si la conscience est une entité réelle ou une |
|fonction et si elle est une source de vérité). Il me permettait d'insérer dans un cours |
|l'étuded'une œuvre. Étant donné la longueur des Méditations, j'avais choisi de n'étudier que|
|les deux premières. J'ai quelque peu remanié ce cours, afin de l'extraire du cours sur la |
|conscience. Vous trouverez ainsi pour l'essentiel, les mêmes choses que dans la première |
|partie du cours sur la conscience. |

|Introduction :l'oeuvre et le projet cartésiens |
|A- L'oeuvre |
|1) Qui est Descartes ?|
|2) Bibliographie |
|B- Projet général |
|C- Projet des Méditations : explication du titre|
|Première Méditation |
|I- But et méthode pour parvenir à ce but : la recherche de la vérité; le doute hyperbolique (§§ 1 et 2) |
|II- Application de ce doute hyperbolique|
|1) l'argument des sens |
|2) l'argument du rêve et de la folie |
|3) l'argument du dieu trompeur et du malin génie|
|Seconde Méditation |
|I- Le cogito : suis-je, moi qui doute ? |
|II- La substancepensante, ou le dualisme cartésien : que suis-je moi qui suis certain d'exister ? |
|A- Je suis une "chose qui pense" |
|B-Le morceau de cire : la matière comme étendue; la chose qui pense comme fondement de toute connaissance...|
|C-Nature de la conscience chez Descartes : la rupture avec la conception antique/ vitaliste de l'âme |
|1) L'identité conscience et esprit : le dualisme |
|2) La certitude des actes de conscience|
|3) La conscience réifiée |
| |
|Résumé des Méditations 3 et 6 : comment Descartes échappe-t-il au risque...
tracking img