Dpp tutelle + centre social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6757 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
En 2010, 800 000 personnes sont placées sous tutelle ou curatelle, soit plus de 1% de la population
Chacune famille peut être un jour concernée par ce problème.
Environ 60% des mesures de protection sont exercées par membre de l’entourage familial du majeur.
En cas d’indisponibilité, la personne est prise en charge par un mandataire privé ou une association tutélaire.
En 2007,la loi portant réforme à la protection juridique des majeurs vulnérables à visé à changer les pratiques des différents professionnels du milieu tutélaire, et à faire apparaitre non plus les délégué à la tutelle, mais les mandataires judicaires à la protection des majeurs (MJPM).
C’est au coté d’une Conseillère en Economie Sociale et Familiale, occupant le poste dun MJPM à la SHMSE, Sociétéd’Hygiène Mentale du Sud Est, que j’ai réalisé mon stage de 3émé année.
La SHMSE est une association de loi 1901, elle a pour principale mission d’assurer la protection des droits et des intérêts des personnes atteintes de pathologies mentales et de les soutenir dans la gestion du quotidien en faisant appliquer les mesures de protections prononcées par le juge des tutelles.
C’est dans ce cadreinstitutionnel, que je vais vous présenter une intervention sociale d’aide à la personne

I) L’ouverture de la mesure
1) La première rencontre
Afin de procéder à l’ouverture de la mesure de la protection de Madame R, je l’ai rencontré avec son fils à leur domicile. L’objectif de cette rencontre était de récupérer des documents concernant Madame R et de faire connaissance avec elle.
a) Madame R
MadameR est âgée de Soixante-dix ans ; aux premiers abords elle parait bien accueillir la mesure de protection. Elle confit ne s’être jamais occupé de ses affaires. C’est son mari, défunt à ce jour, qui s’en occupait. La mesure prononcé par le juge la « soulage ».
Dans le cadre d’une mesure de protection, le travail du Travailleur Social est grandement facilité lorsqu’il y a adhésion du majeur protégé.En effet, si ce dernier s’oppose à l’ouverture du dossier de la mesure de protection, malgré un jugement, le travail du curateur ou du tuteur peut s’avérer très difficile dans toutes ses démarches.
Dans ce cas le travail de la personne en charge de l’ouverture de la mesure sera tout d’abord de la lui faire accepter.
Madame R était, auparavant, sous sauvegarde de justice. C’est une mesure quivise à la protection des personnes le temps de la prononciation d’une mesure plus complète. Le jugement de tutelle a été prononcé un mois après la sauvegarde de justice, Madame R, connait donc déjà la SHMSE, ce qui doit lui permettre d’accepter plus facilement la mise sous tutelle.
Depuis le décès de son mari, soit depuis presque un an, Madame R vit dans une de ses maisons sur Istres. Des lapremière visite, je me suis rendue au domicile, la maison m’a semblé vétuste et peu ordonnée, mais Madame R se dit s’y sentir bien.
Auparavant, Madame R vivait avec son mari et son fils dans un autre appartement dont elle est également propriétaire. Mais, suite au décès de son mari, Madame R et son fils ont souhaitaient se retrouver dans cette maison.
La maison située à Istres, est très éloignée ducentre-ville et de tout autre habitation ou commerce. Ils semblent s’être isolés.
Madame R est alitée. Elle se dit « très bien allongée tout la journée » et ne souhaite pas sortir de son lit, même pour prendre ses repas. Aucun service de soin n’intervient à domicile. Un médecin est tout de même présent autour de la famille ainsi qu’un voisin, ami de longue date. Il vient régulièrement les voir afinde s’assurer que tout se passe bien.
b) Monsieur R, Fils de Madame R
Monsieur R est âgé de 49 ans. Monsieur R se dit « handicapé » souffrant de « troubles psychologiques ». Il connait déjà les mesures de protection puisque son père était auparavant son curateur. Il ne s’oppose donc pas à sa mesure de protection et reconnait le bénéfice pour sa mère d’être sous tutelle. Avec le maitre de...
tracking img