Drame romantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Drame Romantique
(Littérature française)

Affiche pour la tournée mondiale de Sarah Bernhardt. On y décerne les armoiries des Médicis et un Lorenzo tourmenté par des démons. On y retrouve pleinement le but du drame romantique, qui confronte en vain le héros au monde, pour changer la société ou son propre cas de conscience
Etymologie, Epoque et Définition

Le mot « drame » vient du grecdrama, qui signifie « action» et romantique est relatif au romantisme c'est-à-dire l’époque littéraire dont il est question ici.

Le drame romantique est un genre littéraire qui est apparut à la fin du XVIIIe siècle en Allemagne, et après 1825 en France, à la suite du drame bourgeois du XVIIIe siècle. Ce genre nouveau marque la volonté des dramaturges de s'affranchir des règles traditionnelles(règles du classicisme), jugées trop contraignantes, notamment la règle des trois unités (sauf unité d'action). Victor Hugo est admis comme l'un des principaux théoriciens du drame romantique dont il a exposé les grandes lignes dans sa préface de Cromwell.

Le drame romantique s'affirme avant tout comme révolution par rapport aux formes et aux idées qui l'ont précédé.

Principes et ObjectifsIl se veut une révolution historique, ou mieux historiciste. Dans tous les pays, la première revendication d'un auteur de théâtre romantique sera de prendre en compte la transformation actuelle de la société par référence à des moments antérieurs décisifs du passé national, ou même du passé d'autres nations. La nouveauté réside alors dans la prise en compte de l'histoire comme mouvement imprimé àla totalité d'une société ; d'où le gigantisme d'œuvres telles que le Cromwell de Hugo, le Wallenstein de Schiller. Comme dans Shakespeare, il faut montrer une histoire qui ne se fait pas seulement dans les antichambres de palais, mais dans les campagnes et les places publiques. Le drame contrairement à la tragédie, requiert donc une histoire totale, et, par un paradoxe fécond, seul un récitgardant le parfum du passé (la fameuse couleur locale) doit permettre à l’homme du XIXe siècle de penser son propre destin : ainsi, dans le Ruy Blas de Hugo (1838), la décadence de la monarchie espagnole du XVIIe siècle éclaire celle de la monarchie de Louis-Philippe.
Le drame romantique se caractérise par un effort de vérité historique et même par une certaine forme de réalisme aboutissant à unevéritable révolution formelle, qui se manifeste aussi bien dans la compréhension en profondeur des luttes (La mort du Duc dans Une conspiration en 1537 de George Sand) que dans l’attention aux détails de la vie concrète du passé. Il est trop évident que mettre en scène le mouvement d’une société implique l’obligation de se débarrasser des fameuses trois unités du théâtre classique, en montrantl’impact des événements en des lieux divers, en assurant au récit une certaine suite temporelle qui excède les vingt-quatre heures classiques.

Le drame romantique s’inscrit également à l’intérieur d’une révolution philosophique : si sa première visée est d’écrire l’histoire comme totalité d’un peuple, il est aussi lié à la grande poussée d’individualisme qui caractérise, en Europe, la fin du XVIIIesiècle et le XIXe siècle. C’est le temps du moi, du héros placé au centre du récit qui s’affirme la fois comme sujet d’une conscience et d’une action. Individualisme rajeuni en France comme en Europe, après 1800, par la figure colossale de Napoléon, héros romantique. Le schéma type du drame romantique est celui du héros qui affronte le monde, tente d’y laisser sa marque et se brise contre ses lois(Danton, Hernani, Lorenzo). Par ce biais, le drame romantique rejoint la tragédie antique, confrontation du héros et de la Cité. Avec cette différence que dans le drame ce n’est pas la cité, mais le héros qui se trouve valorisé jusque dans son échec. Une telle « poétique de l’affrontement » favorise le recours au mythe, comme Penthésilée de Kleist et Lucrèce Borgia de Hugo.
En résumé, les...
tracking img