Drame romantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
http://www.espacefrancais.com/romantisme.html#6
Historique
 
4. Drame romantique
Le romantisme français présente cette particularité d'avoir été un mouvement dont les mots d'ordre étaient plus esthétiques que spéculatifs : dès le Racine et Shakespeare (1823-1825) de Stendhal commence une remise en cause des préceptes esthétiques du classicisme (en l'occurrence ceux de latragédie néoclassique) au profit de la dramaturgie shakespearienne et de ses démesures.
La génération romantique (Hugo, Musset, Vigny, Gautier, Nerval, Sainte-Beuve), qui forme le Cénacle (successeur du salon littéraire), participe à un mémorable scandale, survenu lors de la représentation du drameHernani (1830) de Victor Hugo, et connu sous le nom de « bataille d'Hernani ». Le drame hugolien engendre une révolution quiremet en question les préceptes dont la tragédie est dotée depuis le Grand Siècle, notamment la règle fondamentale des trois unités. Selon cette règle, l'intrigue devait former un tout (unité d'action), cependant que la scène devait ne représenter qu'un seul lieu (unité de lieu) et la durée des événements représentés ne pas dépasser vingt-quatre heures (unité de temps).
Hugo Cromwell
Le théâtrede Victor Hugo, dont les pièces les plus connues sont Cromwell (1827), Marion Delorme (1829), Hernani (1830), Lucrèce Borgia (1833) et Ruy Blas (1838), mais aussi celui de Musset, avec la Nuit vénitienne (1830), les Caprices de Marianne (1833), Fantasio (1834), Lorenzaccio (1834) et On ne badine pas avec l'amour (1834), bouleversent toutes ces prescriptions. La dramaturgie romantique multiplieles personnages et les lieux, mêle le vers et la prose, le style haut et le style bas, le sublime et le grotesque, le beau et l'horrible. La Préface de Cromwell, qui contient un exposé de la poétique hugolienne, est une véritable défense et une illustration du drame romantique; elle sert de manifeste à la littérature romantique.
Tragédie : 
La tragédie présente des personnages hors du commun. On ytrouve un registre tragique: les personnages sont victimes de forces qui les dépassent. Le dénouement est malheureux. Le niveau de langue est soutenu. Souvent, il s'agit d'un langage précieux. La tragédie a pour but de faire naître la terreur et la pitié chez le spectateur.
Fin
Le romantisme français est particulièrement varié et vigoureux dans ses manifestations, puisqu'il s'incarne dans lapeinture, la musique, l'histoire, la politique, la critique littéraire, le théâtre, la poésie, le roman,l'essai, les mémoires, etc. De nombreux auteurs et artistes ne se réclamant pas du romantisme sont pourtant si profondément influencés par lui qu'ils lui sont traditionnellement associés dans l'histoire culturelle française.
Après un foisonnement d'œuvres entre 1830 et 1840, l'échec du dramede Victor Hugo, les Burgraves (1843), marque en France la fin de la période romantique. Toute la production littéraire d'écrivains qui, à un titre ou à un autre, se rattachent au romantisme (Nerval, Gautier, Baudelaire) ne relève plus, alors, du mouvement de 1830. Cependant, même officiellement mort aux alentours de 1850, le romantisme a survécu par l'influence, affichée ou souterraine, qu'il exercesur les choix thématiques et sur la sensibilité des auteurs modernes.

C:\Users\4\Documents\Mai\Mai docs\Examen rechrche tout\romantismeHistorique
Historique
Contre le rationalisme des Lumières, le romantisme privilégie, dès la fin du XVIIIe siècle, l’expression de la sensibilité; d’abord européen, notamment anglais et allemand, le mouvement se développe en France entre 1820 et 1850.
Héritierde la Révolution française et de l’épopée militaire napoléonienne, le romantisme se développe sous la Restauration (1814-
1830), qui marque le retour de la monarchie: contre la restriction des libertés et l’essor de la bourgeoisie d’affaires, les romantiques
évoluent du conservatisme au libéralisme. Enthousiasmés par la révolution de juillet 1830, ils sont déçus par l’immobilisme social et...
tracking img