Drapeau breton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1795 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Gwenn-ha-du
Le Gwenn ha duLe drapeau de la Bretagne, dans sa version moderne (1923) est le Gwenn ha Du (en français : « Blanc et Noir »). Le quart supérieur gauche reprend les armoiries de Bretagne : un semé d'hermine. En héraldique, on dit « franc-quartier d'hermine plain », c'est-à-dire sans nombre précis. Habituellement, le drapeau en compte onze. Les bandes blanches et noires, selonl'explication la plus populaire, représentent les pays ou 9 évêchés de Bretagne : 4 pour les pays de langue bretonne et 5 pour les pays de langue gallo. Ces bandes sont en fait dues à la volonté de créer un nouvel emblème pour rompre avec le vieux drapeau d'hermine, trop marqué par le mouvement régionaliste aristocratique, et que certains confondaient avec des fleurs de lys ; cette créations'inspirait de la façon de construire les pavillons de marine au Royaume-Uni, aux États-Unis[52] et en Grèce. À l’origine, il s'agissait de doter le mouvement Unvaniez yaounkiz Vreiz (Union de la jeunesse de Bretagne) d’un emblème. Une souscription fut lancée, relayée par le journal Breiz Atao et, à sa sortie, il va s’imposer « comme l’emblème incontournable du Mouvement Breton »[53]. Le Gwenn ha du a étécréé par Morvan Marchal, architecte, militant anticlérical et nationaliste breton, et exposé pour la première fois en 1925 au pavillon de la Bretagne à l'exposition des arts déco à Paris[54].

Aujourd'hui, ce drapeau flotte au fronton de nombreuses mairies et de certains bâtiments publics de Bretagne (par exemple le Conseil Général de la Loire-Atlantique). Quelques communes utilisent toujoursl'ancien drapeau d'hermine[réf. nécessaire], que le succès du Gwenn-ha-du a marginalisé de même que le Kroaz du, le drapeau à croix noire sur fond blanc ou d'hermine.

Autres drapeaux historiques
Le drapeau de la province de Bretagne en 1532
Bannière des troupes bretonnes de Brennus et BelinusParmi les emblèmes utilisés en Bretagne et permettant d'illustrer la naissance du Gwenn ha Du, lapremière référence évoque un « vert étendard aux sept saints de Bretagne » qui aurait été arboré à la fin du haut Moyen Âge d'après une version de la chanson de Roland du XIe siècle[55]. Les emblèmes attestés sont les suivants :

Les souverains bretons utilisaient probablement un drapeau blanc traversé d'une bande rouge, simplification des bannières à dragon rouge[56].
Un drapeau à croix noireutilisée aux Moyen Âge sous diverses formes a également été utilisé.

Enseigne militaire bretonne du XVe siècle selon une reconstitution du XVIe siècle (Combat des Trente)Ce drapeau est surnommé Kroaz du, ce qui signifie « croix noire » en breton.
Les souverains bretons, notamment les Ducs utilisaient une bannière, en héraldique française « bannière d'hermine plain ».
D'autres drapeaux, bannièresou étendards ont également été utilisées pendant le Moyen Âge, notamment lors de la guerre de succession (1341-1364), les deux prétendants utilisent des flammes différentes, reprenant les couleurs aujourd'hui utilisées par le drapeau breton.
Du XVIe au XVIIIe siècle, l'amirauté de Bretagne conserve le pavillon de la flotte bretonne, une croix noire avec quatre puis un seul quartier d'hermine.L'écu d'hermine
Blason de BretagneL'écu d'hermine forme les armoiries de la Bretagne depuis son adoption par le duc Jean III en 1316. Il remplaçait l'échiqueté au franc-quartier d'hermine introduit en Bretagne en 1213. Ce choix fut-il dû au fait que c'était la fourrure des juges et des rois, que son motif l'apparentait au semé de fleurs de lys de France, que le précédent écu n'était plus valorisantou que celui-ci était justement porté par la marâtre détestée de Jean III ? En tout cas, cet écu représenta le duché puis la province de Bretagne. Malgré la disparition de la Bretagne comme entité politique en 1790, il est resté en usage jusqu'à aujourd'hui. Le conseil régional de la région administrative de Bretagne l'utilise parfois, sur les trains par exemple, mais il lui a préféré un logo...
tracking img