Droit de vote obligatoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème : Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen
Sujet : Le vote doit-il devenir une obligation ?


Sommaire !

Introduction p.3-4

Pourquoi le droit de vote doit-il rester un droit ? p.5-6

Pourquoi le droit vote doit-il devenir obligatoire ? p.7-8

I _Introduction.

1. Le droit de vote en France.

Tout à commencer en 1791 avec le suffrage censitaire indirect, où seuls les hommes de plus de 25 ans payant un impôt (le cens) pouvaient voter. Puis en 1799 place au suffrage universel masculin mais limité, qui permettait aux hommes de plus de 21 ans de disposer du droit de vote s’ils figuraient dans le système des listes de confiance. En 1815 lesuffrage censitaire est rétabli et seuls les hommes de plus de trente ans payant une contribution avaient le droit de voter. Le suffrage universel masculin n’arrive qu’en 1848, tous les hommes de plus de 21 ans peuvent désormais voter. Les Femmes obtiennent le droit de vote en 1944 et à partir de 1974 tous les Français peuvent voter après leurs 18 ans.
De nos jours, le droit de vote est doncaccessible à partir de 18ans, sans distinction de sexe, de religion, d’origine ou encore d’opinion politique. Il suffit juste d’avoir la nationalité française, d’être inscrit sur la liste électorale et de jouir de ses droits civils et politiques.

2. L’abstention en France.

En France, comme dans d’autres pays (Pays-Bas), le droit de vote n’est pas exploité par toutes les personnes qui en ont lapossibilité, on parle alors d’abstention. En effet, la politique française étant basée sur la liberté, tout citoyen a le choix d’utiliser ou pas son droit de vote. Cependant cette abstention prend beaucoup trop d’ampleur dans la vie politique. En France, l’abstention ne va pas en s’améliorant depuis les années 90, en effet il y a de plus en plus de gens qui ne vont pas voter que ce soit au niveau desélections régionales, présidentielles ou encore municipales. De nos jours, nous pouvons prendre l’exemple des régionales de Mars 2011 où environ 53.5% des électeurs de ne sont pas allé voter. Cette abstention peut être la cause : d’une mauvaise intégration, d’un problème d’inscription (des personnes ayant oublié de s’inscrire dans leur nouveau lieu de résidence) ou encore un problème decompréhension de la politique et provoquant ainsi l’inexistence d’une opinion. L’abstention est plus importante chez les moins de quarante ans et varie selon l’origine socio-professionnelle, en revanche la différence de sexe ne pèse plus.

L’abstention à plusieurs échelles au fil des années
(APF/Infographie)

Cette abstention est un vrai problème pour la vie politique, en effet, lesconséquences politiques peuvent être importantes car elle manifeste peut-être un certain mécontentement. C’est pourquoi rendre le vote obligatoire serait peut-être une solution, afin de réduire considérablement ce taux menaçant d’abstention.
Le droit de vote doit-il devenir un devoir ?

I _ Pourquoi le droit de vote doit-il rester un droit ?

Généralités :

Tout d’abord, dans la logique de ladémocratie, le vote en tant que devoir irai à l’encontre de la liberté Française. En effet l’inscription sur les listes électorales est obligatoire, alors que le vote, lui, ne l’est pas. En France nous avons la possibilité de jouir, ou pas, de nos droits civils et politiques. C’est un choix qui appartient à chaque citoyen car voter c’est choisir et dans certain cas on ne peut pas ou avons du mal àchoisir. Le droit de voter ou non reste un important moyen de s’exprimer et de présenter une opinion, un avis personnel. Dans le cas où l’on va voter comme dans le cas où l’on s’abstient, on s’exprime ; on ne s’exprime pas de la même façon. Lorsque l’on vote on présente un choix, on penche d’un côté donc on a plus ou moins trouver quelque chose qui nous convient. Alors que dans le cas où on ne...
tracking img