Droit des affaires cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
DROIT DES AFFAIRES
Titre 1 – les formes juridiques :
Chapitre 1 : la création d’entreprise :
Patrimoine d’un individu : biens + créances – dettes
1 personne = 1 patrimoine

En droit civil, le législateur l'entend comme l'ensemble des biens et des obligations d'une personne, envisagé comme une universalité de droit, c'est-à-dire comme unemasse mouvante dont l'actif et le passif ne peuvent être dissociés.

Universalité de droit : enveloppe, contenant, même si on change ce qu’il y a à l’intérieur ça ne change pas le patrimoine.

Théorie : Aubry/Rau : toutes les personnes ont un patrimoine, seules les personnes ont un patrimoine et les personnes n’ont qu’un patrimoine (une seule et unique enveloppe pers. morale)

Section I :s’installer à son compte :
Facile, rapide et relativement peu coûteux
I – Les formalités :
A / L’immatriculation :
Où s’adresser ? :
* Commerçant : acte de commerce, profession habituelle, s’adresser à la Chambre de Commerce
Acte de commerce : achat pour revente, location mobilière, l’industrie, prestation de service, banque, bourse

* Artisan : travailleur manuel, tâches unitairesavec peu de salariés, de capitaux, de mécanisation, s’adresser à la Chambre des Métiers

* Agriculteur : travail de transformation, peut être aussi commerçant si il fait du négoce, s’adresser à la Chambre de l’Agriculture

* Profession libérale : s’adresser aux ordres professionnels

B/ Les déclarations :
Déclaration à faire auprès des impôts et auprès des organismes sociaux : chefd’E. = URSSAF, Allocations Familiales, Caisse de Retraite.

II – Le financement :
A/ Les moyens :
Moyens = dépendants de l’activité elle-même
Financement des besoins : apports perso, banque (prêts, garanties)
B/ Les garanties :
* Garanties réelles : portent sur les Biens (ex : Bien immobilier hypothèque)

* Garanties réelles mobilières : gages

* Garanties personnelles :Cautions simples : limité dans le temps et le montant, c’est quand la personne ne peut pas payer
Cautions solidaires : payer à la place de l’autre mais on ne sait pas jusqu’à quand et quel montant, c’est si la personne ne veut plus payer
III – Créer ou reprendre :
A/ La création d’un fonds de commerce :
Avantage = pas de fonds de commerce à racheterValeur du fonds dans le bilan n’apparaît pas.
B/ Le rachat du fonds de commerce :
1) Les éléments :
Fonds = clientèle, matériel, stock, licence, droit au bail (prop fds prop murs ; prop fds pas prop murs ; pas prop fds location gérance
Locataire
Bailleur Murs
Droit d’entrer Bail commercial
Le pas de porte
2nd commerçant
Droit au bail Vente fonds

Vente fonds =activité identique
Bail = 9 ans
Tous les 3 ans le locataire peut l’arrêter
Le pas de porte = le locataire va payer un droit d’entrer au bailleur, le locataire peut demander le remboursement du pas de porte au 2nd commerçant

2) Le coût :

* Additionner les différents éléments = TOTAL
* Evaluation fiscale (soit sur CA, soit sur le résultat)
* La négociation

3) Lesformalités :

Cession du fonds de commerce :

1ère étape : contrat écrit à faire entre le cessionnaire et le cédant sous seing privé
2ème étape : aller au centre des impôts pour faire enregistrer, tampon avec la date. Paiements des droits d’enregistrement calculé sur le prix de vente du fonds
3ème étape : dépôt de l’acte au tribunal de commerce, enregistrement de celui qui démarre l’activité etradiation de l’ancien.

Section II : S’associer :

I – Les conditions de fond :

Article 1832 du Code Civil : définition de la société : la société est un contrat passé entre 2 ou plusieurs personnes qui s’engagent à mettre en commun leurs Biens ou leurs industries en vue de partager les bénéfices ou de profiter d’une économie qui pourrait en découler. Il peut être institué une société...
tracking img