Droit des obligations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (537 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Accueil > Actualité > Le billet
Le billet
10 novembre 2009
Au lit, on dort !!!

Les élections régionales s’approchant lentement mais sûrement, la pêche aux électeurs est ouverte et, ceciexpliquant cela, la boîte à idées sécuritaires l’est aussi.
Le spécialiste gouvernemental de la blague maghrébine, ministre de l’Intérieur de son état, a fort logiquement proposé une stimulantemesure, propre à rallier les suffrages de la France qui ne demande qu’à avoir peur, mesure qui « aurait le mérite de la simplicité [ça c’est vrai, ça !], de la lisibilité [car ce qui est simple s’énoncelisiblement] et de l’efficacité [ça se discute…] : qu’un jeune de moins de treize ans qui aurait déjà commis un acte de délinquance ait une interdiction de sortie nocturne s’il n’est pas accompagnéd’un adulte ». Parce qu’il est contre toute forme de discrimination, le désopilant auvergnat a précisé que ce couvre-feu pour les petits glandeurs du soir vaudrait aussi pour les beurettes…, heu, pardon,pour les demoiselles, dont la part « aurait » crû de 10 % en un an dans les crimes et les délits commis par des mineurs, lesquels, tous sexes confondus, « représenteraient » 18 % de la délinquance. Sil’usage du conditionnel lorsqu’on cite de tels chiffres, inquiétants sinon effrayants, est concevable c’est parce qu’en la matière, les chiffres opportunément brandis par les uns et les autres neconvergent pas vraiment… À cet égard, on citera juste cette édifiante statistique livrée par un modeste directeur de recherche du CNRS, selon lequel le pourcentage de mineurs de moins de treize anscondamnés par la justice pénale représente… 0,3 % de l’ensemble des personnes frappées d’une sanction pénale en 2007. On comprend mieux alors l’extrême urgence à légiférer dans ce domaine…
Mais foin devaines querelles politiciennes ! Ce qui importe, ce ne sont pas les chiffres, ce sont les êtres, précisément ces sales gosses qui viennent, quand le soleil est bas, terroriser nos villes et nos...
tracking img