Droit divin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bossuet et l’écriture sainte

Dans son œuvre «  politique tirée de l’écriture sainte », Bussuet expose sa théorie concernant la monarchie de droitdevin, en basant son argumentation sur : «  les écritures saintes ».

Le recourt à la religion permet à l’auteur de justifier un régime monarchique de droitdevin.

C'est-à-dire [.. le trône royal n’est pas le trône d’un homme, mais le trône de Dieu même.]

D’où la sacralisation de l’autorité royale etde la personne des rois.

C’est-à-dire [craignez Dieu, honorez le Roi ….]

-- Bossuet prétend qu’un respect est une obéissance naturelle du peuple auroi au nom de la morale et de la foi.

C'est-à-dire [.On doit obéir au prince par principe de religion et de conscience …]

Dans son livre Bossuetopère la conjonction entre deux corps : Le droit devin et le courant absolutiste.

Le roi est d’une race protégée et bénie par dieu qui lui réserve ses faveursainsi qu’à son peuple.

-- l’obéissance au roi est à la fois un devoir politique mais aussi devoir sacré.
--l’onction qu’il reçoit lors de la cérémoniedu sacre lui confère un pouvoir devin surnaturel. (L’onction sacrée est donc l’huile mystérieuse).
-- Le roi à le « pseudo » pouvoir de la guérison ce dontétait dit héréditaire.

Bossuet dans son œuvre s’inspire et fait apparaître les paroles du Saint Paul, pour défier d’avantage l’image du Roi.

SaintPaul qui symbolise le pouvoir militaire du Roi, tout simplement le bras vengeur « des mauvais actions »
La foudre devine est donc transmise au roi.
tracking img