Droit du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie : Cas CIC
Intro
A. Banque
Historique CIC, la plus ancienne banque française de dépôts
1859. La Société Générale de Crédit Industriel et Commercial est créée le 7 mai par décret impérial de Napoléon III.
1864. Le CIC participe de façon significative au capital de banques en création telles que la Société Lyonnaise.
1896. Le CIC participe à la création deplusieurs banques à travers le monde : Banque de Roumanie, de Madrid, de Nouvelle Calédonie, de la Réunion et de Madagascar...
1895. Inauguration de la première succursale à l'étranger : celle de Londres.
1917. Les actions des sociétés filiales régionales apparaissent au bilan du CIC.
Une politique de prise de participation dans les banques régionales
1918-1927. Le CIC prend desparticipations dans le capital de banques régionales : Banque Dupont, Banque Scalbert, Crédit Havrais, Crédit de l'Ouest...
1927. Naissance du Groupe des Banques Affiliées (GBA)
1929. Création de l'Union des Banques Régionales pour le Crédit Industriel (UBR) qui réunit 18 banques régionales et locales autour du CIC. La même année, le CIC fonde la Société de Secours Mutuels.
1948-1970. Les banquesrégionales sont en phase d'expansion.
1968. Le groupe Suez-Union des Mines prend le contrôle du groupe CIC.
1971-1982. La majorité du capital du CIC (72%) est détenue par la Compagnie Financière de Suez. Pendant cette période, la banque ouvre des bureaux à l'étranger.
De la nationalisation à la privatisation
1982. Le CIC est nationalisé ainsi que ses neuf banques régionales regroupées dansle Groupe des Banques Affiliées.
1983. Le groupe CIC est restructuré : 51% du capital des banques régionales est désormais détenu par la "société-mère".
1984. La restructuration se poursuit avec la création de CIC Union Européenne, International et Cie et de la Compagnie Financière de CIC.
1985. La société d'assurances GAN entre à hauteur de 34% dans le capital de la Compagnie Financière.1987. Désormais, 100% du capital des banques régionales sont détenus par la Compagnie Financière.
1989. La participation du GAN est porté de 34% à 51%.
1990. Fusion de la Compagnie Financière de CIC et de la Banque de l'Union Européenne pour donner naissance à l'Union Européenne de CIC, banque et holding du groupe CIC détenant 100% du capital des banques régionales.
1991. Le GANdétient 81,92% du capital de l'Union Européenne de CIC.
1992. CIC Banques, la nouvelle identité visuelle du groupe est lancée.
1993. Le GAN détient 92,64% du capital de l'Union Européenne de CIC.
1996. L'État (Gouvernement Juppé) décide de la privatisation du Groupe CIC selon une procédure de gré à gré interrompue en décembre de cette même année.
1997. L'État (Gouvernement Jospin) relance laprocédure de privatisation selon le même principe.
Le Crédit Mutuel rachète le CIC
1998. Le Gouvernement annonce que la Banque Fédérative du Crédit Mutuel (holding de la Fédération du Crédit Mutuel Centre Est Europe) est désormais actionnaire majoritaire de l'Union Européenne de CIC avec 67% du capital. Le GAN conserve 23% et plus de 7% sont réservés aux salariés.Le capital passe de 2 864359 400 F à 3 500 883 600 F (436 668 775 € à 533 706 264 €). Michel Lucas, directeur général de la Fédération du Crédit Mutuel Centre Est Europe, devient président du directoire du CIC, et Etienne Pflimlin, président du CMCEE, président du conseil de surveillance.
1999. La fusion de l'Union Européenne de CIC (holding du groupe) avec le CIC Paris (banque régionale en Île-de-France) donnenaissance au Crédit Industriel et Commercial (CIC), nouvelle structure et appellation, à la fois banque de tête et banque régionale. Par ailleurs, la BFCM cède 1% du capital à la Caisse Centrale du Crédit Mutuel.
2000-2004. Développement de l'assise internationale avec prise de participation dans la Banque de Tunisie, accords de partenariat avec Banco Popolare de Milano (Italie) et Bank of East...
tracking img