Droit et morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA LIBERTE

« L’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est Liberté » Rousseau

Etre libre c’est faire ce que l’on veut.Mais cela s’entend en plusieurs sens différents.
C’EST D’ABORD LA LIBERTE DE FAIRE : liberté d’action,et donc le contraire de la contrainte , de l’esclavage .
Hobbes «  la liberté n’est autre que l’absence de tous les empêchements qui s’opposent au mouvement : ainsil’eau qui est enfermée dans un vase n’est pas libre.De cette sorte, une personne jouit de plus ou moins de liberté,suivant l’espace qu’on lui donne »
Je suis libre d’agir , en ce sens,quand rien ni personne ne m’en empêche.Cette liberté n’est jamais absolue et rarement nulle : Aucun citoyen ne peut faire tout ce qu’il voudrait , les autres et les lois sont autant de contraintes dont il ne sauraits’affranchir qu’à ses risques et périls .
C’EST POURQUOI ON PARLE DE LIBERTE AU SENS POLITIQUE : parce que l’Etat est la première force qui la limite,et la seule sans doute qui la garantisse.Elle est plus grande dans une démocratie libérale que dans un Etat totalitaire, et plus grande dans un Etat de droit que dans un Etat de nature : parce que la loi seule permet aux libertés des uns et des autres decohabiter plutôt que de s’opposer.
‘La ou il n’y a pas de loi , il n’y a pas non plus de Liberté » disait Locke. La liberté consiste à être exempt de gêne et de violence de la part d’autrui , ce qui ne saurait se trouver ou il n’y a pas de liberté »

SI L’ETAT LIMITE NOTRE PROPRE LIBERTE , IL LIMITE AUSSI CELLE DES AUTRES, CE QUI PERMET A SA PROPRE LIBERTE D’EXISTER VALABLEMENT.
Hobbes ,Voltaire,Locke s’accordent : » La Liberté n’est que la puissance d’agir »

MAIS SOMMES NOUS LIBRES DE VOULOIR CE QUE L’ON VEUT ?
C’est le deuxième sens de la Liberté :Liberté de volonté,liberté au sens métaphysique,liberté absolue,voire surnaturelle.
Exemple : dans une démocratie , je suis libre de voter lors d’une élection. Ma Liberté d’action , dans l’isoloir , est totale ,sinon absolue.je peuxvoter en effet pour qui je veux . Mais suis je aussi libre de VOULOIR voter pour qui je veux ? Si je ne suis d’aucun camp , suis je libre d’en choisir un ? Si je suis de droite , suis je libre de voter à gauche ?

PUIS JE CHOISIR LIBREMENT MES OPINIONS, MES DESIRS,MES PEURS ? ET COMMENT ; PUISQUE CE NE POURRAIT ETRE QU’AU NOM D’AUTRES OPINIONS OU DESIRS ?
Voter au hasard n’est pas voterlibrement , Mais voter pour « qui on veut » ; n’est ce pas rester prisonnier de sa volonté ou des causes ( sociales , psychiques,idéologiques ) qui la déterminent ?
ON CHOISIT EN FONCTION DE SES OPINIONS , MAIS QUI CHOISIT SES OPINIONS ?
« Les hommes se figurent être libres,parce qu’ils ont conscience de leurs volitions et de leurs désirs , et ne pensent pas,même en rêve,aux causes par lesquelles ilsont disposer à désirer et à vouloir,n’en ayant aucune connaissance. » Disait Spinoza.
Ma volonté fait partie du réel :elle est soumise comme tout le reste au principe de la Raison suffisante( rien n’existe sans raison,tout s’explique ) , au principe de Causalité(rien de naît de rien , tout a une cause ) , et enfin au déterminisme général des êtres.

Il y a un secret plus impénétrable qui celui del’isoloir : celui du cerveau, ou nul ne pénètre , même pas soi. Que sait on du mécanisme neuronal qui guide nos choix ?
A SUPPOSER QUE L’ON CHOISISSE LIBREMENT , CE CHOIX RESTE SOUMIS A CE QUE NOUS SOMMES. OR QUAND A-T ON CHOISI QUI ON EST ?
SI JE NE CHOISIS PAS LE SUJET QUI CHOISIT(Moi),TOUS LES CHOIX QUE JE FERAI RESTERONT DETERMINES PAR CE QUE JE SUIS SANS L’AVOIR CHOISI : JE NE SERAI DONCPAS ABSOLUMENT LIBRE .

Diderot , dans Jacques le Fataliste «  Puis je n’être pas moi ? Et étant moi,puis je vouloir autrement que moi ? » Le moi est alors une prison , comment pourrait il être libre ?

Il ne faut pas se hâter de conclure que la Liberté de Volonté est illusoire.Donc être Libre de vouloir , c’est VOULOIR CE QUE L’ON VEUT. Comment pourrait on ne pas vouloir ce que l’on veut...
tracking img