Droit et morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1008 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«  Droit et Morale »

Si on doit rapprocher le Droit et la Morale à l’actualité, on peut légitimement parler du récent problème de l’expulsion des Roms .En effet, si l’expulsion de personnes et peut –être légal en Droit, elle l’est beaucoup moins moralement, c’est d’ailleurs ce qui a voulut à la France une remontrance internationale. On peut sûrement expliquer cette différencedans la nature de ces termes. Le Droit, bien que difficile à définir, est l’ensemble de règles générales qui sont impersonnelles régissant la vie des hommes en société. Quant à la Morale c’est la science de la distinction du bien et du mal , elle permet de dicter une conduite conforme au bien .Mais au final , on se rend compte que la nature (définition) des terme Droit et Morale ,nous ne expliquepas cette différence qu’il y a entre les deux puisque on peut en conclure que ceux –ci , on une même mission ; Chacun se base sur des lois plus ou moins formelles et chacun on pour mission de régir le rapport des hommes en société. Peux –t – on alors encore différentier les deux ? Ou alors ceux-ci tout en étant différent, peuvent-ils avoir des ponts communs qui expliqueraient que le débat « droitet moral » qui existe ?
Pour certains, le Droit n’est pas la Morale, et pourtant beaucoup de règles de droit sont si proches de la morale, que l’on peut dire que le Droit n’est rien d’autre que la Morale avec un caractère à sanction étatique. D’autres au contraire, oppose Droit et Morale, dont les buts sont pour eux bien différents. On peut alors en conclure que sans équivoque le Droit et laMorale sont liés (II) toutefois il existe un certain nombre d’éléments qui les distingue (I).


I) Distinctions légitime entre Droit et Morale.
On l’a dit le Droit et la Morale malgré leurs bases communes, ils se différentient par des critères précis, nous permettant de comprendre la différence entre les deux, sans exclure leur lien possible.
A) Leséléments de distinction
1-Fondements

Droit : commandement extérieur
Morale : commandement intérieur

2-Domaine

Droit : le domaine est le comportement effectif des personnes dans le monde « réel ».
Morale : tout se passe dans la tête.

NUANCE : le droit s’intéresse parfois au fort intérieur, notamment quand il s’intéresse à l’intention donné à un crime ou pas.

3-élément de contenuL’objet de la règle de morale est plus vaste et plus restreint que celui de la règle de droit.
Morale : ne se préoccupe pas seulement de régir rapport entre les hommes, mais s’inquiète aussi des devoirs que les hommes peuvent avoir avec eux-mêmes ou vis-à-vis de Dieu.
Droit : Certaines règles de droit sont purement techniques (ex : droit fiscal) .D’autres règles sont même contraires à lamorale (la notion de prescription).

4-la finalité de la règle

Le but du droit et le but de la morale demeurent fondamentalement dissemblables. La Morale est par nature exigeante alors que le Droit simplement coercitif.

Morale : apaisement de la conscience de l’individu, c’est la raison pour laquelle la seule sanction en principe qu’encoure la personne, est un problème de conscience.Droit : vise à un certain comportement raison pour laquelle, il existe une sanction étatique à la règle de droit.

Tous ces éléments sont donc la cause des différences que l’on fait entre les deux .Or un des éléments les plus importants est la sanction, évoquée, on a vu que celle-ci n’était pas la même, mais cette éléments peut apporter des débats.

B) La morale sanctionne l’intention, le droitsanctionne l’action.
Les sanctions du droit et la morale, ne sont pas comparables.
Explication : Soit 2 personnes P et D
P va chez D pour cambrioler, au moment ou P pénètre par effraction chez D, il voit D au sol, qui q été victime d'un malaise voila 5 minutes. Il saisit aussitôt le téléphone et appelle le Samu. Aux yeux de la loi, P est innocent voire même glorifiable en effet, P dira...
tracking img