Droit et morale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A travers les époques, une société a toujours été mise en place sous une morale ; régit par une culture, une religion. Avec l’évolution, une société est gouvernée par le droit, administré par des lois, des règles. Il est nécessaire de s’attacher à la relation qui rapproche ou éloigne la notion de droit et de morale.
La notion de droit est définit juridiquement comme un ensemble de règlesrégissant la vie en société et sanctionnées par la puissance publique ; quant à la notion de morale, elle est considérée comme un ensemble de principes, de jugement, de règles de conduite relatives au bien et au mal ; la morale diffère selon la culture, les croyances, les conditions de vie et les besoins de la société.

* Faut- il réellement distinguer le droit de la morale ?

Le droit et lamorale sont deux notions indépendantes (I), mais cette indépendance est limitée par un lien qui rapproche le droit de la morale (II).

I) Le droit et la morale, deux notions distinctes
A) Deux étymologies différentes
1) Etymologie du droit
2) Etymologie de la morale
B) Deux procédés spécifiques
1) Procédé du droit
2) Procédé de la morale

II) Le droit et lamorale, dépendants l’un de l’autre.
A) Les règles inspirées de la moralité
B) Le droit unifie les éthiques d’une société.

Développement :

La notion de droit et de morale diverge, notamment dans leurs origines.
I) le droit et la morale, deux notions distinctes
A) deux étymologies différentes
1) l’étymologie du droit
L’expression « droit français » commence à être employée vers1570-1580 et est utilisée couramment vers 1600.
Le droit est l'ensemble de règles personnelles et impersonnelles qui sont attribuées à tout citoyen. Elles sont exécutées notamment par l'intervention de la puissance publique, c'est-à-dire de l'État. La sanction attachée à la règle de droit est ce qui distingue cette dernière des autres règles, telles que les règles de la morale et de politesse. Ledroit définit ce qui est permis ou défendu par l'État dans une société donnée.
Chaque système juridique élabore des règles, des droits de différentes manières.
L’état français légifère des lois. L’état crée, modifie, supprime des articles de lois en fonction des problèmes de société.
Pour cela, le droit instaure des « manuels » regroupant les lois crées, et publiées.
Tout d’abord en 1804, lepeuple voit apparaître la création du code civil qui se trouve être la base du doit français, dont la vocation était universaliste, et donc le droit civil. 
Puis datant de 1807, c’est le code du commerce qui a donné naissance au  droit du commerce, le droit commercial, appelé à régir les rapports entre commerçants. 
Puis c’est plus de 170 plus tard que la loi de protection des consommateurs aété codifiée en un Code de la consommation (en 1978), définissant le droit de la consommation  qui vise à rééquilibrer les rapports entre les entreprises et les consommateurs.
Il existe d’avantage code pour chaque problème de sociétés comme le code de la propriété intellectuelle, ou encore le code du travail, etc.

Après l’évocation de l’étymologie du droit, la morale a son origine.
2)l’étymologie de la morale

La morale est définit comme l’ensemble des règles de conduite et de valeurs auquel un individu se soumet "librement". La morale est partagée au sein d'une communauté culturelle, religieuse, ou civile.
Le terme morale existe sans doute depuis toujours, les hommes ont crées la morale en fonction de leurs appartenances aux communautés.
La morale personnelle se distingueparmi les bonnes et mauvaises intentions, motivations ou actions qui ont été apprises parmi une communauté. La morale est souvent liée à une culture, une religion. La morale diffère en fonction de la culture de la société. Chaque conviction religieuse, culturelle a sa propre morale.

Le droit et la morale ont deux étymologies différentes mais par ailleurs, leurs procédés sont aussi bien...
tracking img