Droit social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Titre | Définition | Fonctionnement | Avantages | Inconvénients | Risques |
L’action | Partie du capital d’une société sous forme de titre négociable. | Lorsque l’on achète une action, on devient actionnaire et propriétaire d’une partie de l’entreprise. | -Le bénéfice de l'option est exempt de cotisations sociales, tant dans le chef du salarié que dans celui de l'employeur.-L'imposition grevantles options d'actions est forfaitaire. Le salarié ne se voit donc pas taxé sur le bénéfice réel qui lui est octroyé.-Les actions offrent un potentiel de rendement supérieur à toutes les autres catégories d'actif à long terme, mais en plus, elles génèrent un revenu fiscalement avantageux. | -Le système est assez compliqué. Les collaborateurs se voient obligés de payer des impôts sur un bénéficenon perçu donc aléatoire.-Le cours des options d'actions peut varier à l'infini. Le gain n'est donc nullement garanti. Si la valeur de l'action chute, c'est le salarié qui en fait les frais. | -Si la société fait de mauvaises affaires, la valeur de l’action diminuera et pourra même tomber à zéro en cas de faillite. Même si cela est rare, ce risque ne doit jamais être perdu de vue. Au contraire, lescours d’une société prospère tendent à se valoriser en Bourse et, la plupart du temps, les actionnaires reçoivent des dividendes. |
L’obligation | Une obligation est un titre de créance sur l'État, sur des entreprises privées ou encore sur unorganisme public ou semi-public qui a contracté un emprunt auprès du public, en fixant à l'avancela durée du prêt et ses modalités de rémunération. | Uneobligation représente ainsi une reconnaissance de dette de son émetteur. Comme pour laplupart des prêts, l'emprunteur vous versera des intérêts, appelés "coupons" et le prêt seraremboursé à l'échéance. L'emprunt est divisé en obligations de la même manière que le capital dessociétés est divisé en actions. | -Investir sur des obligations est généralement plus sûr qu’investir sur des titres.-Lesdétenteurs de dette ont priorité sur les actionnaires. Si l’entreprise venait à faire banqueroute, ce sont les créanciers qui seront remboursés en premier. Les actionnaires, eux, récupèrent le reste. | -La valeur d'une obligation évolue en fonction de l'offre et de la demande sur le marché et surtoutdes taux d'intérêt. En effet, le cours d'une obligation à taux fixe varie dans le sens inverse destauxd'intérêt : lorsque les taux montent, le prix de l'obligation baisse. | -Le risque de taux : lorsque les taux d'intérêt augmentent, les obligations récentes sont plusattractives et, par conséquent, les obligations les plus anciennes perdent de la valeur.-Le risque de signature : lorsqu'un émetteur fait faillite, il ne peut plus honorer sesengagements et donc assurer le paiement des intérêts, nirembourser l'emprunt. |
Le bon d’état | Le bon d’Etat est un titre à revenu fixe et coupon annuel, émis en euro par l’Etat. Il s'agit donc bien d'une obligation. Forme de placement proposée par l’Etat belge depuis mi-1996, il est destiné aux investisseurs non-professionnels et ressemble par bien des aspects au bon de caisse. | Le Trésor émet des bons d’Etat quatre fois par an par le biais d’unecampagne publicitaire relayée par les banques et les sociétés de bourse. Les bons d’Etat sont placés via un panel d’établissements placeurs agréés par le ministre des Finances. Leur autorité de marché est le Fonds des Rentes. Le particulier peut acheter des bons d’Etat sur le marché primaire, lors des souscriptions, ou sur le marché secondaire : les bons d’Etat sont cotés chaque jour sur Euronext etleur cours est publié dans la plupart des quotidiens. | -Qualité de l’émetteur : l’Etat est considéré comme le débiteur ayant le meilleur rating (sécurité). -Coupons annuels. -Mise minimale peu élevée (coupures de 200 euros). -Rendement acceptable, à peu près équivalent à celui des bons de caisse. | -Ne peut être souscrit que quatre fois par an, pendant une dizaine de jours (alors que les bons...
tracking img