Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2928 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« La déclaration des droits de l'homme et du citoyen et le progrès scientifique et technique »

Le siècle des Lumières avait accrédité l'idée d'un progrès continu des sciences et, au fond, d'un savoir pur de toute compromission -on pense ici à Galilée- et en particulier de toute compromission sociale. Ce siècle se voulait plein de lumières, il ne fut pas sans ombres. En somme d'une science endehors de l'histoire. Certes résonnait encore le fameux "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" de Rabelais, mais la traduction de l'époque était plutôt celle que l'on voit ressurgir aujourd'hui, d'une utilisation malfaisante de la science. L'invention du paratonnerre par Benjamin Franklin, entre autres applications pratiques, frappera les foules et commencera à accréditer l'idée d'unescience bienfaisante. Si l'on analyse notre titre « Les droits de l'homme et le progrès scientifique et technique », force est d'admettre que le mot « progrès » est le mot clé et demande explication, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 n'ayant apparemment que peu de rapports avec la science et avec la démarche scientifique et rationnelle, puisque, parmi la trentaine deprojets soumis à l'Assemblée Constituante, ce fut finalement un projet de compromis, le plus mauvais de tous selon un contemporain, Duquesnoy, qui fut adopté. Le Président de la République Française, lors de l'inauguration de la Fondation de l'Arche de la Fraternité à Paris, le 26 août 1989, a pu dire que "d'une discussion collective nécessairement lourde et confuse est issu un texte dont l'écriture serévèle incisive, claire, limpide et dont l'inspiration fit dire à Tocqueville que l'on sentait partout la netteté, la vivacité, la « franchise, les émotions de la jeunesse ».

1

Ou en étaient les sciences à l'aube de la Révolution ? En leur temps Galilée, Kepler, Newton, avaient fait des découvertes à partir d'observations et de calculs mathématiques fondés sur les phénomènes de la nature eten particulier sur les mouvements des corps célestes. Aux approches de la Révolution, toute une génération de philosophes, que l'on a appelé des "géomètres", avec, pour ne citer que la France, Lavoisier, Berthollet, Carnot, Monge, Laplace, ne se sont pas contentés d'observer et mettre en équation la nature, mais ont inauguré une méthode scientifique rigoureusement expérimentale guidée par laraison. Il ne s'agit pas du passage de quelque science pure à quelque science appliquée. Prenons l'exemple de Lazare Carnot : c'est le même savant qui est l'auteur des « Réflexions sur la métaphysique du calcul infinitésimal », oeuvre purement théorique, et de cet « Essai sur les Machines » qui introduira la notion de travail d'une force. Cet « Essai sur les Machines » montre tout simplement commenton peut faire tourner les machines. C'est évidemment une oeuvre pratique mais qui va donner naissance aux « Principes de l'équilibre et du mouvement », oeuvre à nouveau tout à fait théorique. Plus encore c'est le fils de Lazare Carnot qui, à partir des travaux de son père, énoncera le principe de la thermodynamique qui est le point de départ de l'ère industrielle. Est-ce à dire qu'au moment de laRévolution les savants aient exercé une forte influence ? A vrai dire c'est plutôt sous Turgot, avant la Révolution, que l'imprégnation scientifique fut la plus sensible. Turgot fut peut-être le premier à utiliser en politique des savants, en l'occurrence ceux de l'Académie des Sciences, et à les engager dans l'action. Par exemple Vicq d'Azir se vit demander de régler une importante épizootie quis'était déclarée dans le Sud de la France : l'histoire ne dit pas comment fut guérie l'épizootie mais Vicq d'Azir publia une étude de qualité : « Comment désinfecter chimiquement une étable » et son texte fut très largement diffusé. Etude technique autant que scientifique. On pensera à la grippe aviaire.

2

Au moment même de la Déclaration des droits de l'homme et du Citoyen, l'influence...
tracking img