Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (435 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le cou attaché à un bois rond, un jeune homme de 18 ans a été retrouvé pendu le jour des fiançailles de son beau-frère. Il est parti discrètement d’un bal organisé pour l’occasion.

Journée douceet amère pour la famille d’un jeune homme de 18 ans. Dimanche, aux alentours de 21h30, le malheureux a été retrouvé pendu dans une basse-cour. « C’était le jour de mes fiançailles. Environ une heureplus tôt, je l’avais encore vu dans le bal organisé pour l’occasion », fait savoir Heritiana Tantely Rajaonarivo. Ses proches estiment que le jeune homme est parti discrètement pendant que les invitésfestoyaient encore. « Personne ne l’a vu s’en aller. Si mes souvenirs sont bons, il n’a pas bu un verre de la soirée », poursuit Heritiana Tantely. Alors que personne ne se souciait de l’endroit où ilpouvait se trouver, il avait rejoint son foyer.

« Son oncle était sorti se soulager dans les toilettes lorsqu’il l’a retrouvé pendu. Une corde et une écharpe attachées à un bois rond, faisantoffice de chevron, lui serraient le cou », relate Sophie Rabarison, sœur cadette du jeune homme. La terrible nouvelle a très vite fait le tour des environs, mettant fin au bal qui devait se poursuivrejusqu’à l’aube.

Suicide

D’emblée, les invités se sont rués vers l’endroit de la découverte macabre. « À première vue, il était encore agonisant. Sitôt détaché, il a été conduit d’urgence à l’hôpitald’Ampefiloha », rapporte Nicole Rabarison, sa sœur aînée.

Quelques minutes plus tard, la victime a été prise en main par les médecins urgentistes du Service de réanimation médicale, mais elleavait déjà rendu l’âme à ce moment.

Inconsolables, ses proches ont regagné leur foyer, larmes aux yeux. Entre temps, la dépouille a été placée à la morgue.

Dans la matinée d’hier, la familleendeuillée était retournée à l’hôpital. Vêtue toute en noire, la sœur cadette de la victime avait du mal à cacher son chagrin. « Mon frère était le genre de personne qui faisait tout son possible pour...
tracking img