Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PARTIE REDACTIONNELLE 6/10

Accroche ?
Le concept de flexibilité est fréquemment employé pour désigner un système social conjuguant une grande facilité de licenciement pour les entreprises (flexibilité) à des indemnités longues et importantes pour les salariés licenciés (sécurité). Mais est-ce que ce concept est-il efficace ?

I. La sécurité du travail
A. En quoi consiste-t-elleToute situation de travail engendre des dangers plus ou moins prononcés pour l'employé (salarié, stagiaire ou travailleur bénévole), pour minimiser les dangers (la santé des travailleurs) de nombreux acteurs agissent à l’intérieur et à l’extérieur du lieu de travail, tel que :
Dans le lieu de travail par exemple les salariées (responsable de leur propres sécurité et celles deleurs collègues)
Hors du lieu de travail l’inspecteur (a pour mission de veiller à l’application de la réglementation du travail).

B. Quelle est l’importance de la sécurité au travail

La sécurité du travail a une grande importance pour les salariées, grâce a cela les salariées ont un sentiment de sécurité au cas ou il leur arriveraient un accident de travail, avec le code du travail ily a des clauses qui assurent une indemnité ou réparation si un accident subvient aux heures de travail inscrit sur le contrat du salarié.

II. La flexibilité du travail
A. Qu’est-ce que la flexibilité ?
La flexibilité du travail est l'un des moyens permettant à une entreprise de s'adapter à l’augmentation de sa demande et de son environnement, cette flexibilité est une des composantesde sa combativité. Elle implique toutes les ressources de l'entreprise et en particulier son personnel.
|

B. Les différentes formes de flexibilité
C.
* La flexibilité quantitative externe : Les effectifs varient en fonction des besoins de l'entreprise (c'est le recrutement de personnel sous contrat à durée déterminée ou de salariés stagiaires en cas d’augmentation des ventes del'entreprise, et de non prolongement de leurs contrats en cas de baisse de la demande).
* La flexibilité quantitative interne : Elle consiste à un changement du temps de travail annuel au sein de l'entreprise
* L’externalisation : L'entreprise fait appel à d'autres entreprises pour traiter tout ou une partie de sa production.
* La flexibilité fonctionnelle : désigne l'aptitude dessalariés à changer de poste de travail sans coûts supplémentaires.
* La flexibilité salariale : permet de faire varier à travers la rémunération des salariés qui est augmenté de manière importante sous forme de primes.
Conclusion ?

POLYCOPIEE 4/10

1) Le travail précaire signifie que lorsqu’un employé est sous un contrat précaire si le même CDD (contrat à durée déterminée) occupeultérieurement le même poste sous CDI (contrat à durée indéterminée) auprès du même employeur, ce dernier à déjà pu apprécier ses capacités. Non !
2) Il y des conséquences de son développement dans la société comme les risques que des employées n’obtiennent pas un CDI donc à la fin du CDD ou CTT se retrouve sans travail ce qui engendre plus de chômage exemple en 2008, 19,8 millions de salariés ont unCDD et 3,1 millions étaient sous d’autres formes de contrats. Non !
3)

1) Les avantages du CDD pour l’entreprise permettent:1,5 pts
* En cas de réduction de l’activité de l’entreprise, ils n’ont plus à supporter les coûts salariaux liées à des emplois permanents ; √
* Tester les candidats (capacités, aptitudes). √
Les avantages du CDD pour le salarié consiste à:
* Mettre enavant une véritable expérience (de salarié) ;
* Acquérir de l’expérience ; √
* Avoir plus de chance d’être sélectionné.

Les inconvénients pour le salarié sont :
* Un risque de ne pas avoir de CDI ;
* Une possibilité de Renouvellement d’un CDD ;
* Le poste peut ne pas être cohérent avec le projet professionnel du candidat.
Les inconvénients pour l’entreprise :
*...
tracking img