Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 87 (21704 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
THESE PROFESSIONNELLE

LA REGION AU MAROC
POUR UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT REGIONAL

Présenté en vue de l’obtention du Diplôme du Mastère Spécialisé en Management des Services Publics

PAR

MUSTAPHA OUHADI

SOUS LA DIRECTION DU PROFESSEUR

LHASSEN HANNAOUI

Année académique 2002~2003

SOMMAIRE INTRODUCTION Première Partie : Les régions marocaines : quel constat ? Chapitre I :Le niveau des disparités régionales Section I : les disparités régionales Paragraphe I : Les déséquilibres socio-économiques Paragraphe II : La région de Casablanca Section II : les incidences des disparités régionales Paragraphe I : Des disparités politiquement inacceptables Paragraphe II : Des disparités économiquement nuisibles Chapitre II : les contraintes de la réforme régionale Section 1 :les contraintes structurelles Paragraphe 1 : les finances régionales Paragraphe II : Le découpage régional Paragraphe III : Les attributions régionales. Section II : les contraintes juridiques Paragraphe 1 : La régionalisation et la déconcentration Paragraphe II : Les nouvelles règles de jeu pour le développement régional. Deuxième Partie : Vers un développement régional global et intégré.Chapitre 1 : la promotion de l’investissement au niveau régional Section I : Aperçu sur le tissu économique marocain Paragraphe I : l’attractivité du territoire marocain aux investissements Paragraphe II : le rôle de la PME Section II : Les centres régionaux d’investissement Paragraphe I : La création des centres régionaux d’investissement Paragraphe II : La délégation du pouvoir Chapitre II : Pour uneplus grande implication des CRI. Section I : les mesures d’accompagnement à la création des CRI Paragraphe I: L’assainissement de l’environnement socio-économique Paragraphe II: La mise à niveau régionale Section II : le positionnement régional Paragraphe I : Les éléments d’un positionnement régional. Paragraphe II : l’implication des acteurs. Conclusion générale

INTRODUCTION : La structurerégionale constitue le cadre approprié à toute politique de développement économique et social. Par sa superficie, par les moyens humains et financiers dont elle peut être dotée, la région peut enclencher un processus de développement à la fois de son environnement immédiat et participer aussi au développement national. La lettre royale sur la gestion déconcentrée de l’investissement a donné un coupde pousse au rôle que doivent jouer les régions dans la promotion et le sponsoring de l’investissement. La création des centres régionaux d’investissement est venue comme réponse à deux impératifs majeurs à savoir : la simplification des formalités liées à l’investissement et le rapprochement de l’administration des citoyens. Pourquoi la région1 ? Au regard de la structure territoriale nationale,on constate que le Maroc est un Etat unitaire dans lequel le pouvoir central est omniprésent dans la gestion des affaires de la nation. Mais, ce même Etat unitaire ne peut à lui seul gérer de manière efficace toutes les affaires de l’Etat à partir d’un centre unique sans être confronté aux problèmes de la lourdeur, de l’inefficacité et de l’inopportunité que peut occasionner un système totalementcentralisé. C’est pour cette raison que le Maroc, à l’instar de tous les autres pays unitaires, tolère l’existence à son enceinte d’entités secondaires ayant la personnalité morale et l’autonomie financière : ce sont les collectivités locales.2

Le Maroc est divisé en 16 régions qui sont : • La région de Oued-Eddahab-Lagouira : 2 provinces; • La région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra : 2provinces; • La région de Guelmim-Es-Smara-: 5 provinces; • La région de Souss-Massa-Draa : 5 provinces et 2 préfectures; • La région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen : 2 provinces; • La région de Chaouia-Ouardigha : 3 provinces; • La région de Marrakech-Tensift-Al Haouz : 4 provinces; • La région de l'Oriental : 5 provinces et 1 préfecture; • La région du Grand Casablanca : 9 préfectures; • La région...
tracking img