Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1385 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier 1
Gestion des dossiers patients

Travail à faire
1.1
Proposer le schéma entité-association concernant le domaine « gestion des dossiers patients ».

Bloc Patient-Assuré : entités Personne, Patient, Assuré
Bloc Création dossier : entités Dossier, Médecin, Origine, Caisse et associations prescrire, traiter, a pour, concerner, attacher, dépendre
Bloc Cycle de vie dossier : entitésDemandeEntente, MotifSortie et associations notifier, faire l’objet de
Bloc Plan de soins : Entités Soin, SoinBase, SoinTechnique, Lettre-clé, Associations planifier, appartenir

Remarques :
On acceptera un numéro comme identification relative de la demande d'entente préalable par rapport au dossier, la date de demande se trouvant en tant que propriété simple de l'entité DemandeEntente.Toutefois l’identification absolue de la demande par un numéro sera acceptée.

On acceptera également une association 1,n – 0,n avec une entité DateDemandeEntente, l'association portant la date de fin de prise en charge et la réponse.

On acceptera que : - le médecin traitant soit associé au patient et non au dossier, - la caisse soit associée à l'assuré et non au dossier, - la présence d’uneassociation entre assuré et patient.

Il s’agit cependant d’une erreur d’interprétation car ces associations représentent des contraintes d’intégrité fonctionnelle. Par exemple, lorsqu’un dossier est créé et relié à un médecin traitant, ce lien ne peut être modifié, ce qui n’est pas le cas si on enregistre cette information comme le résultat de la transitivité « Dossier donne patient et patient donnemédecin traitant », puisqu’un patient peut changer de médecin traitant.
Le choix d’une de ces solutions implique en effet que tout changement sera appliqué à tous les dossiers, aussi bien ceux en cours que ceux qui sont clos.
De ce fait la règle de gestion : « Les dossiers clos sont conservés dans le système d’information mais ne peuvent faire l’objet d’aucune modification » ne sera plus prisen compte.

La présence de l'entité-mère Personne n'est pas exigée.
On pourra trouver une propriété état dans l’entité Dossier. Dans le schéma ci-dessus, on considère le dossier clos quand la date de sortie est valorisée.
On acceptera le présence d’une entité MotifAdmission associée au Dossier en lieu et place de la propriété motifAdmission.

Les cardinalités 1, N de PATIENT, ASSURE, CAISSEET MEDECIN sont obligatoires, puisque ces objets n’ont un sens pour le SI d’ASDOMI qu’à partir du moment où ils interviennent dans un dossier. La vocation d’ASDOMI n’est pas de reconstituer le SI de la CPAM.

Dossier 2
Suivi des tournées des aides-soignants

TRAVAIL À FAIRE
2.1
Écrire le(s) ordre(s) SQL pour créer la table INTERVENTION et les contraintes d'intégrité qui concernent cettetable.

CREATE TABLE INTERVENTION (
dateIntervention date,
heureDébut time,
matriculeSalarié integer,
duréeIntervention integer,
nbKm integer,
noDossier integer,
noVéhicule integer,
PRIMARY KEY(dateIntervention, heureDébut, matriculeSalarié),
FOREIGN KEY(matriculeSalarié) REFERENCES SALARIE(matricule),
FOREIGN KEY(noDossier) REFERENCES DOSSIER(numéro),
FOREIGN KEY(noVéhicule)REFERENCES VEHICULE(numéro)
)

NB : Il est également possible de déclarer les contraintes d'intégrité, non pas dans l'ordre de création de la structure de table, mais dans un ou plusieurs ordre(s) de modification de structure de table (alter table), soit un seul regroupant les 4 contraintes d'intégrité, soit un par contrainte d'intégrité.

TRAVAIL À FAIRE
2.2
Écrire les ordres SQLpermettant d’autoriser tous les utilisateurs de la base de données à consulter la table INTERVENTION et l’utilisateur d’identifiant RDeltour à faire toute insertion, modification ou suppression de données sur cette même table.

GRANT SELECT ON INTERVENTION TO PUBLIC
GRANT INSERT, DELETE, UPDATE ON INTERVENTION TO RDeltour

TRAVAIL À FAIRE
2.3
Quels sont les aides-soignants qui ont travaillé au...
tracking img