Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1080 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'article 241 du code criminel expose, qu'il est illégale d'aider ou d'assisté une personne a un acte de suicide. Et ce de manière direct ou indirect, soit au moyen de communiquer les façons de le faire ou encore de poser le geste même.
De ce fait, se rend coupable d'acte criminel et passible d'emprisonnement maximal de quatorze ans, toute personne reconnue d'avoir commis de tels gestes. Donc,ne peut permettre aussi a quiconque de demander a autrui de lui porter assistance à des fin de devancer sa mort. Cette article porte atteinte à mes droits, soit ceux prévus à l'article 7 de la charte Canadienne des droits et libertés de la personne. Cette liberté de pouvoir prendre des décisions tout comme le droit à la vie, à la sécurité, à l'intégrité et à l'inviolabilité de la personne nesont-il pas des droits garantis par la charte des droit et liberté de la personne? Cette même charte assure à tout être humain ces droits fondamentaux sans qu'il lui soit porté atteinte par autrui. Lorsqu'il est dit que j'ai le droit à la vie à contrario j'ai droit à la mort. En effet, la mort ne fait-il pas partis de la vie? De plus dans ces droit n'est-il pas question aussi de la notion d'autonomiepersonnelle qui comprend le respect de la dignité humaine et le droit de contrôle sur sa propre intégrité physique et mentale. Or, j'ai droit de prendre des décisions me concernant sans qu'il est restriction. Ma maladie me prive d'avoir une qualité de vie de même que je soufre depuis déjà bien longtemps me retenir en vie contre mon grés ne fait que prolongé ma souffrance. Je demande de mourir entoute dignité. Par ailleurs, le rôle de l'état étant de veiller à la sécurité de ces citoyens, en m'interdisant de demander assistance afin de me suicider va à l'encontre de cela puisqu'ont ne fait que m'infliger un supplice. De plus, vu mon incapacité physique qui ne me permet de le faire moi-même j'aimerais demander l'aide d'un médecin pour mettre à ma disposition des moyens technologiques mepermettant de mettre fin à ma vie au moment de mon choix. D'autre part, en me privant de demander l'aide sous peine de sanction et d'accusation criminelle qui lui seront porté prévu dans l'article 241 du C.cr., je considère qu'il y a aussi discrimination à mon égard basé sur ma déficience physique. À l'évidence, il y distinction entre les personnes comme moi ayant la capacité physique limité et ceuxpouvant mettre un terme à leur vie sans aide. Pour ces derniers, aucune restriction de même qu'aucune accusation criminelle n'est prévu par la loi alors que dans mon cas il y en a.
De plus, lorsqu'il y a litige en matière de refus ou de cessation de traitement requis par l'état de santé d'un patient le tribunal insiste sur l'importance d'avoir la preuve que celui-ci jouit de toute ses facultésmentales, qu'il est par ce fait, en mesure de prendre des décisions et d'en saisir la portée. Et ce pour ensuite, vérifier que le consentement de celui-ci est entièrement libre et éclairé. Cela implique, que tout d'abord, le patient à bien été informé par son médecin traitant de tout renseignements en lien avec sa maladie. Soit, du développement de sa maladie, de s'il y a lieu ou pas detraitements possibles ainsi que des techniques de soulagements prévus à cet effet. La preuve réclamé sur la question étant l'expertise de professionnelles, tel que celui d'un psychiatre compétent ainsi que celui du médecin traitant.
Je concède que le législateur déploie cette mesure pour protégé certaine personnes incapables d'exprimer une volonté et à comprendre la portée de leur actes. En réclamant lapreuve de l'aptitude du patient non seulement il protège les vulnérables d'éventuelles risques, mais aussi il s'assure de respecté la volonté du patient et ce même si la décision qu'il prend entraine sa mort. Cette condition pourquoi n'est-elle pas évoquer dans ma situation? Décidemment, la règle est l'aptitude quant à l'exception l'inaptitude. Je réclame qu'on tienne compte de cette règle et...
tracking img