Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La place des femmes dans la gouvernance locale au Maroc à la lumière de la régionalisation avancée »

Depuis plusieurs années le Maroc s’est engagé, à des degrés divers, à fonder ainsi qu’à consolider les piliers de la construction d’un Etat de droit bâti autour des valeurs de justice et d’équité entre tous ses enfants sans distinction de genre. Cela s’est traduit notamment, à travers leprojet de rédaction d’une nouvelle Constitution, véritable ossature du nouvel Etat souhaité et plus en phase avec les attentes du peuple. C’est une ambition à l’évidence noble et révolutionnaire, et qui ne peut véritablement prendre forme que si chaque citoyen homme ou femme, jeune ou moins jeunes, travailleurs ou en quête d’emploi, y apporte sa contribution. C’est en effet un projet dont laréalisation est subordonnée à l’adhésion de tous les citoyens sans aucune exclusive.
Mais la place de la femme dans cette dynamique est fondamentale pour diverses raisons liées à la tradition, à la culture et parfois aux lois et règlements qui l’ont à certaines occasions reléguée à des rôles mineurs dans ce projet pourtant présenté comme soucieux de briser les barrières de l’exclusion et detoutes les formes de relégations. La question de la femme dans cette nouvelle architecture de notre pays devrait donc être posée avec plus de force, en tant qu’acteur comme un autre de la vie de l’Etat. Parce que mère et donc en première ligne de l’éducation et de la formation des citoyens hommes ou femmes on ne peut valablement occulter sa place sans risque d’amputer la société d’une de sesdonnées fondamentales et indispensable. Sa place en politique apparaît dès lors comme un questionnement normal et indispensable dans la construction de cette société marocaine en phase avec son temps. Une société qui ne nie pas ses fondamentaux culturels, qui les assume mais les adaptent. Car on ne saurait construire une société moderne en ne prenant pas en compte une partie pourtant fondamentaled’elle-même, en ne l’associant pas aux débat qui la concerne et qui déterminent son devenir.
Ainsi se trouve justifiée la question de la participation des femmes à gouvernance locale de notre pays. Question qui aura marqué le colloque organisé le 22 mars dernier dans l’enceinte de la faculté de Droit de l’université Abdelmalek Essaâdi de Tanger par l’équipe de Recherche et d’Etude en droit,société et développement en méditerranée et la Fondation allemande Hanns Seidel sur le thème de « la place des femmes dans la gouvernance locale au Maroc à la lumière du projet de la régionalisation avancée ». Cette manifestation qui s’est déroulée en présence de nombreux participants venus de différentes villes du Maroc et des institutions internes et internationales a été l’occasion de jeterun regard particulier sur la place de la femme au Maroc à un moment où la question de sa place en politique est de plus en plus posée.
C’est dire l’importante que revêt cette problématique dans notre pays à un moment où notre région connaît une sorte de bouillonnement auquel les autorités avec à leur tête Sa Majesté le Roi Mohamed VI ont apporté une amorce de réponse dans un discours qualifié derévolutionnaire et hautement moderne par les observateurs de tout bord.
Au cours de cette journée particulièrement riche d’enseignements, les principaux orateurs de la circonstance, ont mis en exergue la place hautement importante de la femme dans la société marocaine en pointant du doigt les formes de barrières auxquelles elle doit encore faire face. Ils ont par ailleurs opéré un véritablediagnostic de la situation de cette femme marocaine dont on reconnaît le dynamisme mais ne trouve pas encore la totalité de sa place dans l’espace politique. Une situation globalement digne d’intérêt, dans cet univers encore trop souvent dirigé par des hommes, « véritables gardiens de la tradition », et ce, malgré les avancées notables observées depuis peu. La participation de nombreux...
tracking img