Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
4

«Le droit est au dessus du pouvoir [1]»
Victor Hugo

Y a t'il un droit d'assistance humanitaire et qu'est ce que ce droit englobe?
Gibt es ein Recht auf humanitare Hilfe (right to humanitarian assístance) und was wurde dieses Recht umfassen?

4« Je vais donc demander que les institutions de l’ONU et les organisations humanitaires internationales obtiennent immédiatement un accès sansentrave à toutes les zones où se trouvent des personnes déplacées »[2]Ban Ki Moon, 22 mai 2009.
Sri Lanka, 24 mai 2009: rejet du gouvernement sri lankais de l'aide offerte par l'ONU et des ONG[3]. Et si au contraire le droit marquait sa supériorité sur le pouvoir?
"La tentation du bien est néfaste car elle substitue aux individus particuliers des objectifs abstraits"[4].
Cette remarquepréliminaire met en avant le paradoxe et les problèmes sous jacents du droit d'assistance humanitaire. Il est en effet du ressort du droit international humanitaire ou des droits de l'homme (différences quant aux objectifs, l'un dans une situation d'urgence, l'autre idéaliste et permanent) de tendre au respect des droits de l'homme, ceci par le biais entre autres du droit d'assistance humanitaire.Pourtant ce but de droits généraux, d'un "bien commun" comme objectifs élémentaires n'éludent ils pas les vrais problèmes sur le terrain, c´est à dire la recherche de protection de valeurs intrinsèques à l'homme, ou autrement dit la prise en compte de droits individuels? Voudrait ce dire que la recherche d'un ordre établi, d'une règle générale pour le bien de l'humanité tendrait au contraire à oublierque ces droits, ce bien se trouvent dans chaque individu?
Cette question dans son sens philosophique est aux frontières de notre sujet. C'est pourquoi et malgré la place capitale qu'elle joue dans ce sujet; nous ne l'évoquerons qu´à titre de réflexions personnelles.

Le sujet par sa formulation pose implicitement le postulat que ce droit existe bel et bien en tant que tel. Mais cela montre aussiqu'il est difficilement saissisable. Il convient alors ici de nous centrer sur la définition du droit d'assistance humanitaire, c'est à dire d'en donner les contours, en définissant ce qu'il est mais aussi inversement ce qu'il n'est pas.
La tâche de notre devoir sera de définir l'expression droit d'assistance humanitaire, en ce qu'elle inclut, englobe, contre, rejette ou encore fait référence;mais à ce stade il convient de définir séparemment les termes du sujet. D'autant que selon la langue utilisée - anglaise, allemande ou française- les mots peuvent varier et donc influer sur la réception de l'expression. Par exemple en anglais le mélange “right to interfere”, “right to intervene”, “duty of meddling”, “duty of intrusion” sème aussi le doute.
D'emblée nous nous aperçevons et defaçon particulière pour ce sujet que l'utilisation de tel ou tel mot aura de grandes répercussions sur la notion juridique interceptée.
Ainsi le mot droit dans notre sujet, fait il référence: à une obligation, à un devoir ou à une prérogative?
Le mot assistance, fait il référence à une aide, une action, une intervention, une ingérence?
Il conviendra alors de donner pour chaque mot une place, unecase particulière dont les contours seront définis. Il est en effet crucial dans ce devoir de délimiter et différencier les termes afin d'avoir le plus de clarté possible et de rester sur le domaine du droit (voire de la morale!) et non de la politique.
Nous verrons qu'en définitive, ces querelles linguistiques et lexicales ne font que détourner le réel sens et objectif du droit en général(humanitaire, droits de l'hommiste ou autre): le respect des valeurs fondamentales intrinsèques et intangibles de l'homme.
DROIT-ASSISTANCE-HUMANITAIRE: trois mots à connotation ambigue.
Selon le dictionnaire de vocabulaire juridique de R.Capitant[5], le droit est: “dans un sens technique de précision, le droit subjectif ( on écrit droit - avec une minuscule par opposition à Droit ) prérogative...
tracking img