Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 130 (32438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport à Monsieur le Président de la République

La Prévention de la Délinquance des Jeunes
Jean-Marie Bockel, Secrétaire d’Etat à la Justice

Novembre 2010

“Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans.” Socrate

1

2

3

Préambule
En me confiant, le 3 août 2010,la rédaction d’un rapport consacré à la prévention de la délinquance juvénile, le Président de la République a entendu mettre l’accent sur les thématiques de la prévention sociale et éducative. Il réaffirme ce faisant la volonté qui est la sienne depuis longtemps d'élaborer une politique d'ensemble équilibrée. Il nous invite à mieux articuler l’ensemble des séquences et des champs qu’ellesrecouvrent, qu’il s’agisse de la prévention, de la répression et de la sanction. J’ai toujours partagé la conviction de Nicolas Sarkozy, d’abord comme élu local et ensuite comme membre du gouvernement, que tout volontarisme dans la lutte contre la délinquance « serait incomplet sans une politique de prévention, la prévention de la délinquance étant en effet indissociable de la lutte contre lacriminalité ». « Dur avec la délinquance, dur avec ses causes » disait Tony Blair. La jeunesse doit être naturellement au cœur de la réflexion sur l’architecture présente et future de nos politiques publiques. Elle est à la fois un enjeu immédiat qui appelle des réponses opérationnelles structurées. Mais, comme l’a déjà dit le Président de la République dans son discours du 29 septembre 2009 prononcé àAvignon, la jeunesse est également une question qui touche à l’avenir, à la capacité que nous avons à nous projeter dans la France de demain. Notre pays qui continue d’afficher un taux de fécondité supérieur à la moyenne des autres pays européens dispose d’un véritable atout démographique, crucial pour le renouvellement des générations, crucial pour notre croissance économique. Une telle spécificitéconfère aux décideurs publics, au plan local comme au plan national, une lourde responsabilité politique et morale. Elle nous renvoie à des questions de politiques de civilisation : quelle société souhaitons-nous léguer aux générations futures ? Comment réussir à transmettre un corps de valeurs que nous avons reçu en héritage, susceptible de permettre à la jeunesse de France de prendre sa place ausein du contrat social ? C’est à cette aune qu’il convient de situer notre ambition en matière de prévention. L’ensemble des dégâts qui résultent de la délinquance juvénile sont autant de défis tant pour les responsables publics que pour le monde adulte.

4

Il en va de notre capacité à enrayer des phénomènes qui, s’ils n’étaient pas maîtrisés et même anticipés, pourraient conduire à unerupture de notre pacte social. Dur avec la délinquance est la juste traduction d’une volonté publique de ne pas laisser faire, de sanctionner manquements et délits. Dur avec les causes, c’est la formule qui renvoie à notre capacité d’analyse et de veille des phénomènes de rupture afin d’élaborer des réponses à la mesure du défi qui nous est adressé. Comme l’a répété à plusieurs reprises NicolasSarkozy, nous ne pouvons à l’évidence nous résoudre à observer chaque jour la montée du décrochage scolaire, de la fuite dans les addictions ou dans la délinquance. Nous ne pouvons nous résoudre à considérer la rupture d’une partie de notre jeunesse avec la règle collective comme une fatalité. Ce serait un gâchis, pire une défaite morale pour la République tout entière. Ainsi, une politique de préventionambitieuse et efficace doit agir prioritairement à l’âge où les citoyens en devenir apprennent à construire leur place dans notre société. Elle doit leur permettre d’intégrer et même d’intérioriser des repères républicains trop souvent édulcorés ou raillés par une fraction de nos élites qui ont pourtant la responsabilité de les incarner pour les transmettre. Ainsi en va-til du caractère...
tracking img