Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'eau est indispensable à la vie et aux activités économiques. Recherchée et convoitée; elle peut aussi devenir dans certaines situations une menace pour les homme

I ) L'eau, une ressource vitale inégalement disponible.

De nos jours, plus d'un tiers de l'humanité soit plus de 2 milliards d'habitants survivent avec moins de 5 litres d'eau par jour, moins de 1700 m3 par an, c'est ce qu'onappelle le " stress hydrique ". Dans la zone qui s'étend de la Tunisie au Soudan et au Pakistan, c'est-à-dire dans plus de 20 pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, chaque habitant doit se contenter en moyenne de moins de 3 litres d'eau par jour, soit moins de 1000 m3 d'eau douce par an, une situation dite de "pénurie chronique". Impossible dans ces conditions d'avoir une bonne hygiène et devivre dans l'opulence. L'eau douce est donc une denrée rare pour des milliards d'habitants.
Dans ces pays pauvres, 4 millions de personnes meurent chaque année de maladies liées au manque d'eau. 6000 enfants meurent chaque jour dans le monde pour avoir consommé une eau non potable alors que leur maladies sont faciles à soigner.
En Occident c'est tout le contraire; nous gaspillons généralementcette eau pourtant si précieuse. Nous consommons chacun au moins 15 à 20 fois plus d'eau que les habitants des pays sous-développés et beaucoup plus encore dans l'industrie et l'agriculture.


A l'échelle de la planète, on estime qu'environ 40000 km3 d'eau douce s'écoulent chaque année sur les terres émergées, lesquels, partagés entre les 6 milliards d'individus, devraient fournir 6600 m3 d'eaudouce à chacun soit plus de 18000 litres d'eau par jour ! Nous sommes largement en-dessous de ce quota et les réserves d'eau douce sont donc globalement suffisantes pour répondre à l'ensemble des besoins.
Les réservoirs d'eau douce sont très inégalement répartis à la surface du globe. Alors que les pays occidentaux par exemple ont pour la pulpart la chance de posséder d'énormes réserves qui serenouvellent chaque année pour alimenter une population qui accuse une faible croissance démographique, beaucoup de pays tropicaux et insulaires n'ont pas d'eau en suffisance, subissent une croissance démographique galopante et connaissent des difficultés d'approvisionnement extrêmement pénalisantes. Ceux des régions arides notamment sont dans une situation de stress hydrique sévère et il suffitd'une sécheresse pour décimer les populations les plus faibles et le bétail.

11 leau est une source de tension

Cette situation catastrophique est parfois entretenue par des guerres civiles où les autorités profitent de cet état de sécheresse et de pauvreté chronique pour décimer des populations opposées à leur politique en les laissant littéralement crever de faim et mourir de soif. Ellesprennent ainsi les populations les plus faibles en otage afin de faire pression sur la communauté internationale, quand ses représentants eux-mêmes ne sont pas pris en otage.
Malheureusement les zones arides ont tendance à progresser de part et d'autre des Tropiques et les guerres civiles larvaires ou en pleine ébullition ne se comptent plus.
5% des Etats soit 9 pays se partagent 60% des réservesmondiales d'eau douce : le Brésil, la Russie, les États-Unis, le Canada, la Chine, l'Indonésie, l'Inde, la Colombie et le Pérou. Il faut y ajouter une répartition très hétérogène de la population qui augmente encore parfois les disparités.
C'est ainsi que l'Asie qui rassemble près de 60% de la populations mondiale ne dispose que de 30% des ressources mondiales d'eau douce. Le bassin de l'Amazoniequi ne regroupe que 0.3% de la population du globe concentre 15% de son eau douce.


Problèmes de gestion de l'eau
Si les réserves d'eau douce sont largelent suffisante peur alimenter l'humanité, l'exploitation des nappes phréatiques est plus délicate et risque à terme, en cas d'excès, d'entraîner leur épuisement et avec elles la destruction des biotopes qu'elle alimente.
A la différence...
tracking img