Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2119 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 Exemple introductif Analyse économique de l’obésité.

1

Pourquoi ce chapitre?
• Illustrer ce qu’est une démarche scientifique en sciences sociales: Etape 1: Définir et mesurer un phénomène. Etape 2: Définir un cadre d’analyse (comptable). Etape 3: Formuler des hypothèses. Etape 4: Dériver des implications testables des hypothèses. Etape 5: Tester la théorie, implicationsnormatives. • Les points 1& 2 sont hors du champs de 2 l’économie dans cet exemple.

Analyse économique de l’obésité.
1. Introduction. 2. Les tendances dans la prévalence de l’obésité. 3. Moins de calories dépensées ou plus de calories consommées? 4. Progrès technique, division du travail et obésité. 5. Implications de la théorie. 6. Conclusion: des recommandations de politique économique?

3 1. Introduction.
• 1960, Américain(e) moyen : 168 livres (143) (1 livre = 0.453592 kg). • 2003, Américain(e) moyen : 180 livres (155). • La taille moyenne des Français a augmenté de 0,4 cm et le poids de 2,1 kg entre 1997 et 2006. • En France, le tour de taille des hommes (femmes) est passé de 90,5cm à 92,9cm (79,2 à 83,7) de 1997 à 2006.
4

•Augmentation du nombre de personnes obèses enFrance depuis 1997: 1997 : 3 566 000 personnes 2000 : 4 221 000 personnes 2003 : 5 388 000 personnes 2006 : 5 913 000 personnes 2009 : 6 488 000 personnes. •Le poids augmente continûment aux XX et XXI siècles. •Mais le seuil médicalement recommandé est atteint et dépassé dans les années 80 aux EU.
5

•Depuis les années 80, les calories dépensées sont restées constantes, • Les calories consomméesont augmenté.

•Pourquoi alors cette augmentation des calories consommées et du poids?
6

Une explication économique.
• Un changement important: l’industrialisation de la préparation des repas (division du travail). • Exemple de la pomme de terre. (+30% entre 1977 et 1995) • Cette théorie a des implications testables. • Par ex, la consommation a + augmenté pour les produits qui ont le +bénéficié du progrès technique.
7

Analyse économique de l’obésité.
1. Introduction. 2. Les tendances dans la prévalence de l’obésité. 3. Moins de calories dépensées ou plus de calories consommées? 4. Progrès technique, division du travail et obésité. 5. Implications de la théorie. 6. Conclusion: des recommandations de politique économique?

8

2. Les tendances dans la prévalence de l’obésité.• • • • 2.1. Mesure. 2.2. Evolution. 2.3. Dans le détail. 2.4. Comparaison internationale.

9

2.1. Mesure.
•Poids moyen des hommes aux Pays-Bas en 2006: 82,3 kg. •Au Portugal: 73,8 kg. •Peut-on en conclure que les hommes sont plus « gros » aux Pays-Bas? •Non, car taille moyenne des hommes: • aux P-B: 181,2 cm, •au Portugal: 171,1 cm. •Une leçon importante: il faut comparer des chosescomparables. Il faut « contrôler » par la taille.(autre exemple: accidents des chauffeurs 10 de taxi)

•Indice de Masse Corporelle = Poids (en kg) / Taille2 (en m2) Classification Obésité massive Obésité sévère Obésité Surpoids Normal Maigreur IMC >40,0 35,0 – 39,9 30,0 – 34,9 25,0 – 29,9 18,5 – 24,9 < 18,5
11

•Il est intéressant d’aller au-delà de la moyenne et de regarder la distribution desIMC. •Exemple: soit une population d’élèves dont la distribution des notes est Note 0 1 3 5 6 8 10 12 % des 5 10 15 20 18 15 10 7 élèves

Moyenne = 5,67 Écart-type = 3,23 1er quartile = 3

Médiane = 5
3ième quartile = 8
12

La distribution des notes
0,25 0,2 0,15 0,1 0,05 0

0

1

3

5

6

8

10

12

13

La distribution des notes (2)
0,25 0,2 0,15 0,1 0,05 0

01

3

5

6

8

10

12

14

15

2.2 Évolution

16

17

2.3. Dans le détail

18

• Commentaires:
– Les femmes mariées avec ou sans éducation ont le plus grossi. – Le passage de « homme marié avec femme qui ne travaille pas » à « homme marié avec femme qui travaille » ne représente que 10% de l’accroissement de l’obésité: la participation des femmes au marché du...
tracking img