Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?

Ce sujet pose le problème de la légitimité de la loi envers les droits naturels des hommes. « Peut-il » renvoie ici auphénomène de la possibilité. En est-on capable ? Est-ce moral ? On ne cherche pas à se demander ici s’il est raisonnable de désobéir tout le temps à la loi, mais plutôt danscertains cas, ne serait-ce pas préférable ? Le terme « raisonnable » correspond à ce qui se rapporte à la raison (la faculté propre à l’homme de juger, de distinguer le bien du mal etde régler ainsi sa conduite) ainsi qu’à la morale qui l’accompagne. Est raisonnable celui qui agit d’une manière réfléchie et mesurée, modérée. Désobéir est le fait de ne pas sesoumettre à quelqu’un, ne pas accomplir sa volonté, ses ordres. Désobéir à une loi c’est ne pas la respecter, c’est braver l’interdit. Est-ce légitime ? La loi est censée, commele dit Rousseau, limiter la liberté absolue de l’homme. La loi et la liberté semblent donc au premier abord opposées, l’une bafouant l’autre. Cependant il existe divers types deloi : les lois juridiques, physiques, morales, la loi du plus fort …
Les lois sont, exceptée celle du plus fort, légales, mais sont-elles pour autant légitimes ? Obéir àune loi illégitime n’est pas là être déraisonnable ? Quelle est l’ampleur du fossé qui se trouve entre la loi, extérieure à moi, décidée par un autre, et ma liberté, monprincipal droit naturel ? La désobéissance est-elle nécessairement illégitime ? Est-ce désirable que la raison, censée être juste, puisse désobéir à des contraintes qui sont imposées àl’homme ? Mais les lois ne vont-elles pas dans le sens de la volonté générale, dans le but d’un bien être collectif ? Désobéir à la loi n’est-ce pas seulement céder à ses désirs ?
tracking img