Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 169 (42158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction 

S1. L’idée d’Europe et son évolution des origines à nos jours

On attribue à Hésiode, immense poète grec de l’antiquité au 8e s av. JC , d’avoir utilisé en premier le nom Europe, mais selon les historiens c’est Hippocrate qui au 5e s av. JC aurait décrit en premier l’Europe par opposition à l’Asie: les européens présentaient selon lui des traits culturels différents desasiatiques.

La 1ère marque forte de l’Europe saisie comme entité culturelle et géographique remonte au 8ème s, lorsque Charles Martel en 832 arrêta l’invasion arabe à Poitiers.

C’est cependant sous Charlemagne et les carolingiens que l’idée d’Europe en tant qu’entité culturelle, idéologique et religieuse atteint son sommet. D’où le constat que l’on fait aujourd’hui encore alors que la pensées’est laïcisée: on dit que la civilisation européenne est d’origine judéo-chrétienne. L’Europe de Charlemagne est l’Europe de la chrétienneté, la religion chrétienne est le fondement idéologique et culturel décisif qui a dominé et domine encore l’Europe d’aujourd’hui. Après les carolingiens, avec les querelles de succession et les schismes religieux (lutte sanglante entre chrétiens catholiques etprotestants) l’idée d’Europe est reléguée.

C’est à partir du 16èmes, à la renaissance, que l’idée d’Europe revient en force, elle est portée par les philosophes. Mais le 16ème est marqué par un évènement majeur : la naissance de l’Etat moderne. C’est Jean Bodin qui a le premier systématisé les traits de l’Etat moderne dans « les 6 livres de la république » (1572). Pour Jean Bodin, ce qui lecaractérise c’est la souveraineté, ce concept signifie que l’Etat est radicalement insubordonné (il n’y a rien au dessus de lui).

L’Etat du M-A, même si il se qualifie de souverain, ne porte pas cette marque d’insubordination radicale qui caractérise l’Etat moderne car cet état était faible, peu centralisé (roi qui compose avec les seigneurs chacun dans leur fief, roi qui fait face à la fronde desseigneurs féodaux locaux), les pouvoirs collectifs de l’Etat ne sont pas encore concentrés entre les mains du roi, pouvoir de l’Etat divisé à l’intérieur, à l’extérieur le pouvoir royal avait au dessus de lui le pape et l’empereur.

Avec l’Etat moderne il n’y a plus de tuteur extérieur à l’Etat. Cet Etat moderne qui se construit, s’affirme à la renaissance ne pouvait supporter l’idée d’uneconstruction politique concurrente, d’où la relégation de l’idée Européenne.

Au 17, 18 et 19ème s prévaut en Europe la politique de l’équilibre. A l’époque, n’existait pas encore les règles de relations internationales d’aujourd’hui. La souveraineté était adossée à la puissance et en particulier à la puissance militaire. Donc un Etat selon ses capacités pouvait annexer d’autres Etats et aucune règle dedroit international ne lui interdisait. La politique de l’équilibre consistait pour les états à s’aligner ou à s’allier avec une puissance de manière a profiter d’un partage territorial (ex : coalition contre une autre puissance). Il n’y avait pas de place pour la construction d’institutions européennes.

Au 20ème s, surtout après la 2ème guerre mondiale apparait de manière incisive la nécessitépour les états européens de mieux coopérer. La construction européenne a ainsi emprunté des voies institutionnelles à partir de la fin de la 2ème GM.

S2. La construction européenne depuis la fin de la 2ème GM.

La construction d’une Europe unie est ressentie comme une nécessité dès la fin de la 2ème GM. Cela procède de deux grands facteurs.

Le communisme, les bolchéviques ont pris lepouvoir en Russie en 1917 et la Russie communiste a pris le nom d’union des républiques socialistes et soviétiques, et a lutté au coté des alliés pour libérer l’Europe de l’occupation nazie. Mais l’alliance entre l’URSS et les états libéraux de l’ouest n’était que tactique, elle avait pour but d'écraser ensemble le nazisme et le fascisme italien.

Avec la défaite de l’Allemagne nazie, du...
tracking img