Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 132 (32882 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Le Droit administratif n’est pas le Droit de l’administration, c'est un des Droits qui s’applique à l’administration. Quand l’administration tend à satisfaire les besoins des administrés par des activités d’intérêt général ou de service public, elle est en application avec la théorie de l’Etat de Droit, elle est soumise au Droit.
L’administration peut être amenée àmettre en ' uvre des prérogatives de puissance publique, on parle alors de gestion publique. Il lui arrive aussi de se comporter selon les modalités ordinaires de relation entre individus ou personnes morales de Droit privé. La différence entre la gestion publique et la gestion privée n’est pas seulement intellectuelle. Elle n’est pas seulement éthérée ou publique. En effet, d’elle dépendent le Droitapplicable et l’ordre juridictionnel compétent pour connaître du respect de ce Droit. Dans le cas de la gestion publique, l’activité administrative est soumise à des règles spécifiques de Droit public et les litiges qu’elle peut susciter relève de la compétence exclusive des juridictions administratives. Les litiges sont réglés par les tribunaux administratifs, les Cours d’Appel administratives etle conseil d’État. Dans le cadre de la gestion privée, ce sont les règles de Droit qui s’appliquent et les juridictions judiciaires tranchent les litiges. On ne parle de Droit administratif au vrai sens du terme, que dans le cas de la gestion publique. Le Droit de l’administration n’est donc pas le Droit administratif, il le dépasse et l’englobe.
Le Droit administratif est donc un Droitpublic, subordonné au Droit constitutionnel et qui ne relève pas des relations entre puissances publiques souveraines. Tout ce qui ne relève ni du Droit constitutionnel ni du Droit international public, relève du Droit administratif.
1. La naissance du Droit administratif
Il trouve ses racines dans l’ancien régime avec l’édit de Saint Germain fait par le roi Louis XIII en 1641 : «Nous avons déclaré que Notre parlement de Paris et toutes Nos autres Cours n’ont été établies que pour rendre justice à Nos sujets leur faisant très express inhibition et défense, de prendre à l’avenir connaissance de toutes les affaires qui peuvent concerner l’État, l’administration ou le gouvernement. » Il s’agit de protéger les intendants contre les mesquineries des parlements. Il entendconfiner les juridictions ordinaires dans le rôle de trancher les conflits entre sujets. La formulation actuelle de ce principe est révolutionnaire. L’article 13 du titre II de la grande loi des 16 et 24 août 1790 indique : « Les fonctions judiciaires sont distinctes et demeureront séparées des fonctions administratives. Les juges ne pourront, à peine de forfaiture, troubler de quelque manière que cesoit les opérations des corps administratifs.» La forfaiture est le crime contre l’État puni de mort.
Le 18e s est marqué par les guerres entre le roi et les parlements qui revendiquent une légitimité. Les parlements l’emportent à la Révolution. Le principe de cette loi est réitéré dans le décret dit Loi du 16 fructidor an III. Ce décret dispose que « défenses itératives sont faites autribunaux de connaître des actes d’administration de quelque espèce qu’ils soient. » C'est le supérieur hiérarchique qui tranche le conflit : théorie du ministre juge (en dernier recours). Les juridictions administratives seront crées le 28 pluviôse an III : conseil de préfecture et conseil d’État.
Les dites juridictions ont progressivement fait application d’un Droit différent de celui qui régitles rapports entre personnes morales de Droit privé. L’existence de ce Droit administratif sera consacrée de façon explicite dans un très grand arrêt rendu par le tribunal des conflits le 8 février 1873 Blanco. Professeur Chapus : « affaire banale et triste » : accident d’un fillette de 5 ans blessée dans la manufacture des tabacs de Bordeaux. La responsabilité de l’État a donc été recherchée....
tracking img