Dscg cf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 71 (17577 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Rapport Annuel 2007
CONSEIL SUPÉRIEUR DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Rapport Annuel 2007 - CONSEIL SUPERIEUR DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Sommaire

Message du Président Actions 2007 Organisation du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables Evénements 2007 Secteur Administration et Finances Secteur Coordination et Actions régionales Secteur Communication etPartenariats professionnels Secteur Missions Juridiques, Fiscales et Sociales des cabinets et du Droit comptable Secteur Exercice professionnel et Formation professionnelle Secteur Organisation des Missions comptables des cabinets Secteur Evolution des marchés Secteur des Relations internationales Chiffres clés

3 4 7 8 10 14 16 20 24 28 32 36 39

Page 2

Rapport Annuel 2007

Message duPrésident

Jean-Pierre ALIX

L’année 2006 s’était achevée sur la publication des textes relatifs au Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) et au Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), marquant une étape déterminante dans la réforme de notre cursus et, ce faisant, dans le renforcement de l’attractivité de notre profession. L’année 2007 restera quant à elle marquée par lasortie, longuement préparée, d’un texte de portée tout aussi décisive pour notre profession, pour son exercice, son avenir et son identité même : je veux bien sûr parler du Code de déontologie, publié fin septembre 2007.
Cette nouvelle charte fondamentale des droits et des obligations de l’expertcomptable, la profession se l’est appropriée exemplairement, y compris dans ses dimensions les plusinnovantes, telles que l’ouverture à la communication individuelle et à la publicité. Ce droit nouveau a été bien intégré par nos confrères, et sa mise en pratique n’a provoqué aucun heurt, démontrant par là la modernité de notre corps professionnel en même temps que son

esprit de mesure. Il faut le souligner avec force, tant cette évolution maîtrisée a illustré le sens de l’adaptation et lacapacité d’ouverture qui caractérisent notre profession. Cette caractéristique s’est donnée à voir au travers de bien d’autres réalisations. Citons ici la poursuite de la réforme du cursus après la publication, déjà évoquée, des textes relatifs au DCG et au DSCG ; un système d’équivalences sans précédent a été élaboré, qui permettra d’attirer de nouveaux profils, d’ouvrir nos bases de recrutement, defaire davantage rayonner la profession auprès des étudiants, et donc d’en assurer le renouvellement. Citons également le 62e Congrès de l’Ordre, premier rendez-vous annuel de notre profession consacré à la thématique européenne, une occasion privilégiée pour sensibiliser les cabinets et les entreprises aux opportunités de l’Europe et pour faire vivre, sous ce prisme original, notre rôle citoyen etforce de proposition.

Ce rôle s’est aussi exprimé à la faveur des missions que le Parlement et la Cour des comptes ont confiées en 2007 au Conseil Supérieur pour apporter une expertise extérieure sur leur référentiel comptable, gage d’une audience et d’une reconnaissance accrue de notre profession auprès des Pouvoirs publics. Notons que ces derniers nous sollicitent de plus en plus sur lestextes de loi à caractère économique, dans leur phase de conception comme dans leur mise en œuvre, nous permettant ainsi de nous imposer comme des acteurs autorisés du service “avant-vote” et du service “après-loi”. Conseiller et accompagner les entreprises, contribuer à la croissance économique, proposer aux Pouvoirs publics : nous le faisons au quotidien, mais nous devons aussi le faire savoir.C’est là le sens des campagnes de communication institutionnelle que nous avons réalisées en 2007 pour porter haut nos couleurs et afficher avec volontarisme nos savoir-faire et nos valeurs collectives,

constitutives de cette marque “expertcomptable” dont chaque confrère est dépositaire. Active, diverse et riche en réalisations, l’année 2007 a donc permis d’écrire une nouvelle page de l’histoire...
tracking img