Dt administratif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre II: Le combat pour l'affirmation de la liberté en politique

§-1 Le contexte politique

Les philosophes sont parvenus à élaborer la première conception de modernité au sein du domaine de la politique. Ces derniers sont parvenus à laïciser le champs de la politique; c'est à dire à débarrasser la politique de toute dimension théologique.
A cours du XVII e siècle, les états d'Europeétaient confrontés à la guerre. Ainsi, il convient de considérer que si on reprends les théories de Machiavel ou de Hobbes, ils ont finalement évacués l'intrusion de la liberté de l'ensemble du concept.

Ce concept n'a pourtant pas été abandonné. En effet, dès la fin du XVIIe siècle, il est apparu:

Au sein des provinces Unis
Dans deux pays, au ….. mais aussi au RU, les promesses unisSpinoza, John Locke.

On assiste à une Union des promesses de Spinoza et Locke. En effet, ces deux philosophes contribuent à la réintroduction de ce concept, qui avait été envisagé dès l'Antiquité au sein de la philosophie politique.

Cette redécouverte de la liberté va réapparaitre autour d'un instrument utilitariste:

la séparation des pouvoirs.

Cette séparation des pouvoirs n'estjamais qu'un instrument. Elle est instrumentale à la limitation du pouvoir. Cette limitation permettra notamment l'intrusion de la liberté.

Les ouvrages de Montesquieu notamment Essai sur le gouvernement et l'esprit des lois auront de très lourdes conséquences.

§2- Les inventeurs de la séparation des pouvoirs

A/ Locke ou l'anti Hobbes

Locke (1632-1704) est un contemporain de Hobbes.Tout comme son aînée, il est saisi par les évènements politiques de son temps. C'est ainsi, qu'il est témoin de la première révolution anglaise, ainsi que des évènements phares de celle-ci tels que la révolte de Cromwell, la décapitation de Charles Ier ou encore la restauration des Stuart au pouvoir.
Si Locke s'avère être enthousiasmé pour l'affirmation du pouvoir. Par la réaction républicaine ila été frappé par la dérive de Cromwell. Ainsi, comme beaucoup de Britanniques, celui-ci accueille la restauration de la nouvelle monarchie.
Cette restauration va être incarnée par l'arrivée au pouvoir de Charles II, qui fut notamment un disciple de Hobbes, avec qui il a également finit par se brouiller. Il décède et laisse son trône à son frère: Jacques II.
Les années pendant lesquelles agouverné Charles II sont lourdes, notamment entre les putréfactions religieuses. C'est pour ça qu'avant la mort de Charles II, Locke va s'exiler en province, sur une terre qu'il convient de qualifier de province de Liberté. Durant son exil, il va rencontrer les personnes respectables de Guillaume et de Marie D'orange.
En 1685 correspond à l'année ou Louis XIV révoque l'œuvre d'apaisement desconflits religieux majeurs. Ce n'est autre que l'édit de Nantes. Cet édit avait notamment permis l'arrêt et l'atténuation des guerres entre opposants religieux, qui sont à l'époque: protestants et catholiques.
Ce qu'il convient de comprendre est que les états forts de l'époque, il s'agit ici de l'état français mené notamment par François Ier et Henri II, l'état espagnol mené, quant à lui, parCharlequin et son fils, auxquels il convient d'ajouter la Grande Bretagne avec Henri VIII, voient l'affirmation de fortes personnalités politiques pouvant entraîner l'avènement de l'autoritarisme.

Locke voyait dès lors la restauration comme bien veillant..
Il convient de préciser qu'il y a chez Locke une véritable haine envers les tirants, notamment envers les Bourbons en France et les Stuarts enGrande Bretagne. Il s'agit ici ni plus ni moins d'une véritable haine envers le pouvoir absolu, se prétendant de surcroit de droit divin.
C'est dans de telles dispositions et dans de telles réflexions qu'il rencontre Guillaume d'Orange, hollandais et jeune prince, qui va réincarner tous les espoirs du protestantisme, notamment le calvinisme.

Suite à la seconde révolution anglaise dit...
tracking img