Du BELLAY

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (946 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Eduction Sentimentale est un roman écrit par Gustave Flaubert en 1869, dès les premières lignes on remarque la présence du réalisme et du romantisme par le portait du héros; qui fait la découvertede l'amour. Ce roman met en scène le destin d'un jeune homme qui se heurte à la difficultée de la vie et à des désillusions. Gustave Flaubert fait l'ouverture de ce roman sur une scène d'embarquementdatée et localisée. L'incipit permet aux lecteurs de voir les différents enjeux et de découvrir un univers.
Tout d'abord nous allons voir les multiples points de vues, ensuite le réalisme du passagepuis pour finir le double portrait du héros; Frédéric Moreau.

Tout d'abord, ces cinq paragraphes font alterner des formes d'écritures différentes; du récit à la descritption, puis de ladescritpion au récit. Dans ce roman nous avons trois points de vues; tout d'abord le point de vue interne dès les premières lignes, celui qui nous permet de voir la scène à travers les yeux de Fréderic Moreau,lignes 3à8, ''des barriques, des câbles,des corbeilles de linge gênaient la circulation; les matelots ne répondaient à personne, ...'' ce second paragraphe fait alterner virgules et point virgules quiévoquent des éléments, des suites rythmées de désordre avec des objets disparâtre qui se succèdent.Durant cette vision interne nous perçevons le regard du personnage, ces sentiments ligne 12; ''ilcontemplait des clochers'' ce qui montre son sentiment d'admiration puis ligne 13 ''il embrassa, dans un dernier coup d'oeil, l'île Saint-Louis'' qui montre ici son regard comtemplatif et l'attachementde ce lieu. L'auteur invite le lecteur à participer à la scène grâce à ce procédé.
Ensuite nous avons le point de vue externe, celui qui nous fait participer aux évèements, à la scène de loin, ligne35à37 ''il s'avança jusqu'au bout, du côté de la cloche;et, dans un cercle de passagers et de matelos, il vit un monsieur qui contait des galanteries à une paysanne, tout en lui maniant la croix...
tracking img