Du genotype au phenotypes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6788 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Éléments du cours de Sciences de la Vie et de la Terre en classe de 1ère S et de Terminale S sur lesquels s'appuyer en philosophie
(par Pierre-Jean Haution, avec l'aimable participation de Jean-Pierre Hamel)

Introduction

L'interdisciplinarité, c'est-à-dire le travail en commun des enseignants des différentes disciplines (que ce soit au sein d'une même équipe pédagogique, au sein d'unmême établissement, d'une même académie, etc.), constamment louée dans les paroles, trouve rarement sa concrétisation dans les faits. Les causes en sont multiples, et l'objectif n'est pas de les analyser ici. Il me semble cependant que s'il ne fallait retenir qu'une cause principale, ce serait la méconnaissance souvent totale que les enseignants d'une discipline donnée ont des autres enseignements quisont professés à leurs élèves. Cette méconnaissance est problématique à mon sens, car elle se répercute sur les élèves eux-mêmes, en les empêchant de s'approprier de façon plus pertinente les savoirs qui leur sont transmis.
L'expérience montre en effet, et cela a été dénoncé à de multiples reprises, que nos élèves réussissent difficilement à tisser des liens non seulement entre les différentesparties d'un même programme, mais plus encore entre les différentes disciplines. De la sorte, ils se retrouvent trop souvent en possession de savoirs atomisés, qu'ils ne parviennent pas à intégrer au sein d'un ensemble cohérent de connaissances. Pour rendre plus concret mon propos, je vais m'appuyer sur une expérience personnelle qui me semble très parlante.

A la suite de mon cours sur "Levivant", j'ai donné l'année dernière à mes élèves de Terminale S (spécialité SVT précisons-le) le sujet de dissertation suivant : "Peut-on expérimenter sur le vivant ?".
Ce sujet est intéressant car il permet de réfléchir à deux niveaux : un niveau épistémologique (il s'agit alors de se demander si l'expérimentation sur un organisme vivant est de même nature que l'expérimentation sur un corpsinorganique) et un niveau éthique (il s'agit ici de se demander si l'expérimentation sur les êtres vivants ne va pas à l'encontre de la morale). Point positif, la plupart des élèves avaient bien perçu cette double dimension du sujet. Je n'ai donc pas eu à leur reprocher de ne pas avoir compris la question et ses enjeux ; en revanche, je leur ai reproché de n'avoir pas su se servir de tous les outilsqui étaient à leur disposition. En effet, aucun n'a pensé à utiliser le cours sur la morale que nous avions pourtant fait quelques mois plus tôt (voilà un exemple qui montre, notamment en philosophie, comment les élèves ont du mal à relier les différentes parties du programme entre elles). Mais de la même façon, aucun n'a eu l'idée de faire appel aux expériences qu'il avait pu effectuer dans lesTravaux Pratiques du cours de S.V.T.. Leur réaction a d'ailleurs été très révélatrice : alors que mon reproche leur paraissait tout à fait légitime (et presque évident), ils ont avoué qu'au moment de traiter le sujet (il s'agissait d'un devoir à la maison) il ne leur serait pas venu à l'idée de jeter un œil dans leur cours de SVT.

Le professeur de philosophie est peut-être concerné plus quetout autre par cette absence de lien entre les disciplines. Il doit en effet traiter de sujets comme "Le travail et la technique","La société et les échanges" qui renvoient directement à ce qui peut être enseigné en cours de Sciences Économiques et sociales, mais aussi de sujets comme "Le vivant", "La démonstration", "Théorie et expérience", qui renvoient aux enseignements de biologie, demathématiques, ou de sciences physiques. Un cours sur "Le langage" quant à lui peut difficilement faire abstraction des langues étrangères étudiées par les élèves, etc.
Bien entendu, on ne peut pas demander au professeur de philosophie d'être économiste, biologiste, mathématicien, physicien ou linguiste, mais il devrait posséder une connaissance minimale des autres enseignements, qu'il s'agisse...
tracking img