Du sens, modalisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 38 (9390 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article
« Du sens : prolongements théoriques autour de la perception et de la modalisation » Cécilia W. Francis
Protée, vol. 34, n° 1, 2006, p. 33-45.

Pour citer la version numérique de cet article, utiliser l'adresse suivante :
http://id.erudit.org/iderudit/013308ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Cedocument est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/documentation/eruditPolitiqueUtilisation.pdf

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Universitédu Québec à
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 14 mai 2010 07:53

DU SENS :
PROLONGEMENTS THÉORIQUES AUTOUR DE LA PERCEPTION ET DE LA MODALISATION

C ÉCILIA W. F RANCISÉvaluer la portée prophétique de Du sens à la lumière de l’expansion de la théorie sémiotique vers une sémiotique tensive, qui interroge le sens en tant que procès continu, nécessite un effort de contextualisation et d’articulation d’un certain nombre de filiations notionnelles en attente d’éclairage. Un tel travail de mise au jour de points de présupposition et d’emboîtement entre la théoriedes passions et son héritage épistémologique s’impose, étant donné que la première, loin de constituer un simple ajout à l’édifice de base, complète le portrait de la sémiotique cognitive et demeure donc redevable aux fondements de la théorie de l’action l’ayant nourrie en son amont. Du sens (1970) 1 représente une assise appropriée pour cet exercice de consolidation: l’ouvrage constitue un jalonessentiel de théorisation coextensif à la sémiotique structurale destiné à l’élucidation des procédures de transcodage inhérentes au parcours génératif, soit la conversion de la sémantique profonde, établie sur des unités de sens discrètes (discontinues), en structures sémio-narratives d’univers anthropomorphes et en parcours complexes au niveau du discours. Si la théorie standard ainsi esquissée,qui alimente le premier tome du Dictionnaire raisonné de la théorie du langage (1979), se consacre à formuler les conditions de la semiosis engageant la narrativité (ancrée à même le /faire/) et l’armature logiciste sous-tendant des artefacts culturels, tant artistiques qu’utilitaires, la sémiotique des passions, dite tensive, atteignant sa formalisation au début des années 1990, a pour socle lespréconditions phénoménologiques de l’apparition du sens et vise d’autres zones de signification impliquant notamment l’affect, la proprioception et le corps. Il s’agit d’une voix sémiotique parallèle, moins imprégnée de l’esprit cartésien que vouée à saisir l’évolution des grandeurs labiles en tant que problématiques associées à l’/être/ (Broden, 1995: 233). L’intuition d’A.J. Greimas est à la basede cet élargissement heuristique de la théorie, où se manifeste clairement «sa volonté, entre autres, d’articuler l’intelligible et le sensible sans perdre de vue la valeur ou l’axiologie» (Ouellet, 1997: 8). Circonscrivant l’apport du texte fondateur de Greimas aux préoccupations contemporaines de la sémiotique, le présent article a pour objectif d’atténuer l’image de rupture qui tend àpersister entre les deux visages de la sémiotique greimassienne, discontinue et continue. À cette fin, on propose de faire

33

P R O T É E • volume

34 numéro 1

état de deux faisceaux majeurs de théorisation propres à la sémiotique des passions qui ont tous deux leur ancrage conceptuel dans Du sens. Il est question de mettre en lumière et d’examiner les liens de recoupement et d’affinement...
tracking img