Dubai

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1228 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Crise à Dubaï ; La fin d'un mythe ?

1°/ L'eldorado économique connait des limites.

Dubaï était devenu le visage du succès, du développement et de la modernité dans le monde ses dernières années. En effet, dans un environnement régional embourbé dans les crises, les guerres, la pauvreté et la montée de l'islamise radical, Dubaï est devenu rapidement une "success story"! Il faut dire que lepetit émirat a réussi un développement impressionnant que peu de pays avaient réussi à réaliser, sauf peut être certains dragons asiatiques, avec des taux de croissance record à deux chiffres. Dubaï a réussi donc à maintenir un niveau élevé de croissance. Mais, contrairement à tous les autres pays du Golfe et tous les pays exportateurs de pétrole, Dubaï a réussi a réduire sa dépendance vis-à-visdu pétrole et du gaz qui ne représentaient plus que 3% du PIB total de l'émirat. Au moment où l'ensemble des pays du Golfe étaient fortement dépendants du pétrole et le rythme de leurs dynamiques économiques fortement influencé par les errements des cours de l'or noir, Dubaï a réussi à opérer une diversification sans précédent de son économie en développant de nouvelles activités. Aussi, Dubaï adéveloppé rapidement ses infrastructures et elle est devenu une capitale moderne. Aussi, fait rare pour être souligné, Dubaï a fait un pari sur l'avenir en mettant l'accent dans son développement sur l'éducation et les nouvelles technologies en attirant les grandes universités ainsi que les grandes firmes internationales! Donc, Dubaï est devenu un exemple d'une transition réussie d'une économiebasée sur les matières premières à un grand pôle qui tire sa compétitivité des nouvelles technologies! Dubaï est devenu un mythe dans un Moyen Orient embourbé dans les conflits! Dubaï pour beaucoup est devenu une légende qui montre que le progrès économique ne peut que favoriser la modernité et la modération politique! Pour beaucoup aussi Dubaï est devenu le nouvel Eldorado de ce début du siècle où onpart faire fortune tout en profitant des grandes plages de sable fin et d'une mer turquoise sans équivalence ailleurs!

Or, ce mythe semble monter les premiers signes d'essoufflement! En pleine crise économique, le modèle de développement de l'émirat montre les premiers craquements! Et, ce qui était il y a seulement quelques semaines le paradis où on pouvait faire fortune et menerla belle vie est devenue un repoussoir! Des milliers d'ouvriers et d'ingénieurs sont licenciés et prennent le chemin de retour vers leurs pays d'origine! La presse rapporte que beaucoup de ces travailleurs laissent leurs grosses voitures rutilantes qu'ils n'ont pas finis de payer sur le parking de l'aéroport avec les clefs et pour certain d'entre eux un petit mot d'excuse avant de prendre l'avionpour un départ définitif! On parle de près de 3000 voitures abandonnées et vendus aux enchères! Que s'est-il passé? Le modèle est-il entrain de prendre l'eau? Qu'adviendront les grands investissements et cette myriade de projets immobiliers aussi extravagants les uns que les autres? Les investissements immobiliers pharamineux prévus dans beaucoup de pays du Moyen-Orient seront-ils abandonnés? Mais,plus généralement est-ce la fin du mythe? Est-ce que ce modèle est à bout de souffle?

Pour mieux comprendre ce qui s'est passé, il faut revenir aux origines de ce modèle. La transition et le passage d'une économie de rente à une économie de services s'est faite à Dubaï à travers d'importants investissements dans cinq secteurs majeurs. D'abord, l'immobilier avec d'importants projets prestigieuxà Dubaï et dans d'autres pays proche de celui-çi. Aussi, le secteur commercial a été au centre de cette stratégie et Dubaï est devenu un important centre d'échange et d'intermédiation entre les pays asiatiques et les pays arabes et africains. Il faut aussi souligner le transport aérien avec le développement de la compagnie nationale Emirates qui a réussi à lier les pays émergents d'Asie avec...
tracking img