Dumas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie
Alexandre Dumas était le fils de Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie dit le général Dumas, général de la Révolution française, métis d'origine haïtienne par sa grand-mère, qui mourut quand son fils avait trois ans et demi. Le jeune Alexandre fut élevé par sa mère seule et reçut une éducation plutôt médiocre. Sa mère parlait de son mari comme d'un héros, ce qui par la suite fitrêver Alexandre Dumas. Après des études négligées, il travailla comme clerc chez un notaire et débuta la rédaction de pièces de théâtre avec son ami, le vicomte Adolphe Ribbing de Leuven. Ces premiers essais furent autant d'échecs.
En 1823, il s’installa à Paris où il entra au service du Duc d’Orléans comme expéditionnaire grâce à sa calligraphie. Il lisait alors Shakespeare, Walter Scott, Goethe etSchiller qui furent les sources d'inspiration principales de son théâtre. Il continua à écrire pour le théâtre et connut enfin le succès grâce à la représentation en 1829 de Henri III et sa cour par la Comédie-Française. Ce succès continua pendant toute sa carrière littéraire dans ses genres de prédilection : le drame, le roman historique et le feuilleton.
C'est un auteur prolifique (avec l'aidenotoire de nègres et en particulier d'Auguste Maquet qui a participé à la plupart de ses réalisations), signant des grandes œuvres telles les Trois Mousquetaires ou le Comte de Monte-Cristo en 1844. La même année, Dumas achète un terrain au Port-Marly et fait bâtir le "Château de Monte-Cristo", un château de style composite, à la fois Renaissance, baroque et gothique.
En 1846, il fait construireson propre théâtre qu'il baptise le "Théâtre-Historique". Le théâtre sera inauguré en 1847 et accueillera les pièces de plusieurs auteurs européens : Shakespeare, Goethe, Calderon, Schiller...
Malheureusement, le théâtre fera faillite en 1850. Ruiné, Dumas sera obligé de vendre aux enchères le Château Monte-Cristo qu'Honoré de Balzac admirait tant.
En 1851, poursuivi par plus de 150 créanciers,Dumas doit s'exiler en Belgique.
En septembre 1870, après un accident vasculaire qui le laisse à demi paralysé, Dumas s'installe dans la villa de son fils à Puys, près de Dieppe. Il y meurt le 5 décembre 1870.
Son fils, également nommé Alexandre Dumas, fut lui aussi écrivain, auteur en particulier de la Dame aux camélias.
Romantisme
Le Romantisme est un mouvement littéraire qui prône delaisser largement place à l'expression des sentiments et des sensations en abolissant les règles strictes de la littérature classique. Il propose de jouer sur les contrastes, sur l'opposition du beau et du laid, du sublime et du grotesque. Il préconise la liberté et le naturel en art. Le Romantisme s'exerce dans les romans, la poésie, ainsi que le théâtre. A sa tête, il y a Victor Hugo, puis viennentThéophile Gautier, Gérard de Nerval, Alexandre Dumas, Alfred de Vigny, Alphonse de Lamartine et Jacques Michelet.

Les limites chronologiques du Romantisme qui sont fixées sont aléatoires car il a continué à influencer la littérature française durant tout le XIXème siècle.

LE CONTEXTE

Ce mouvement se développe dans le sillage de la Révolution de 1789 dont l'un des acquis a été laDéclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

I - Le poids de la Révolution
La Révolution de 1789 est un mythe pour les écrivains romantiques. Le mythe a apporté le nécessaire idéologique à leur mouvement, c'est à dire la notion d'individu essentiel.
Le Romantisme revendique la singularité et l'originalité de chaque personne. Par ailleurs, la destinée de Napoléon Ier nourrit une mythologie deréussite et de destin exceptionnel
II - Une ère bourgeoise
Charles X, qui règne de 1824 à 1830, est un roi intransigeant et conservateur aux mesures trop sévères, ce qui aboutit à la Révolution de juillet suivie notamment par Alexandre Dumas et Stendhal. Les intellectuels voient dans cette Révolution l'espoir d'une réforme libérale du régime, voire une évolution vers la République. Mais la...
tracking img