Durkheim et le suicide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4906 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Durkheim et Le Suicide

Dans chaque société qui compose notre planète, il existe des sujets sociaux qui sont dramatiques, tristes, tragiques, et dont les citoyens n’osent que rarement en discuter, spécialement dans la sphère publique. Parmi ces derniers, le suicide reste probablement l’un des exemples les plus anciens et démonstratifs des faits sociaux que les scientifiques tentent toujoursd’éclaircir et d’en comprendre le sens. Émile Durkheim, avec son œuvre Le Suicide (1897), est le premier sociologue à mener une enquête sociologique empirique sur ce sujet. S’appuyant sur des principes méthodologiques concrets qu’il avait établit auparavant dans Les règles de la méthode sociologique (1895), Durkheim cherche à définir le suicide comme un fait social à par entière. Notre objectif dese présent travail de semestre sera de présenter et d’analyser les formes de suicide que Durkheim dégage dans son œuvre, pour ensuite les comparer avec les deux actualisations qui seront étudiées plus loin. Nous tenterons de savoir si, en effet, ce classique de la sociologie est encore utile pour les sociologues contemporains, et si oui, de quelles manières ils s’en servent dans leur métier. Leprésent travail comportera trois parties de développement pour terminer avec une brève conclusion. La première partie concernera le contexte socio-historique et l’originalité de l’ouvrage, la seconde sera consacrée à une description et analyse des concepts majeurs du livre. Nous conclurons le développement avec un résumé critique de deux textes d’auteurs contemporains qui traitent de l’objetd’étude de ce travail. Les résultats, ainsi qu’un résumé de notre travail seront inclus dans la conclusion, en espérant pouvoir répondre à nos objectifs que l’on s’est fixés auparavant.

Le Suicide, d’Émile Durkheim, est une œuvre majeure et une référence primordiale dans la constitution de la jeune science qu’est la sociologie. À l’époque où Durkheim s’attaque à cet ouvrage, il est important depréciser que la science informatique est inexistante. Il n’a guère recours à un registre informatisé qui a enregistré tous les suicides commis en Europe depuis un siècle. Durkheim va réaliser cette enquête empirique en construisant des tableaux simples, mais combien explicatifs pour son époque, relevant et comparant plusieurs variables de ce fait social. Il va donc puiser ses statistiques dans lesregistres officielles de la France, l’Angleterre, la Prusse etc., pour ensuite tenter d’établir des liens (temps, sexe, état civil, religion, famille, sociétés etc.) entre ces nations. Également, l’Europe est en plein dans sa phase d’industrialisation à l’aube du XIXème siècle, donc il y a d’important changements sociaux qui se produisent durant cette période d’effervescence sociale etindustrielle. Partant de cette révolution historique qui se déroule dans l’Occident, Durkheim va chercher à comprendre et expliquer comment se forme le lien social dans les nouvelles sociétés industrialisées. Car autant au temps de Durkheim, que de nos jours, le suicide est souvent attribué à une quelconque dysfonction psychologique ou biologique. Voulant à tout prix se détacher de ces discoursspéculatifs, Durkheim va aller puiser jusqu’à la source pour démontrer qu’en fait, on ne peut expliquer le suicide par un dérèglement biologique ou psychologique. Il va démontrer que le suicide, bien qu’il ait un certain caractère singulier et individuel, est en effet, un phénomène social et collectif qui touche chacune des générations. De notre point de vue, c’est principalement sur la méthode dont leréputé sociologue français se base pour mener son enquête qui en fait son originalité encore aujourd’hui. Pour la majorité des citoyens contemporains, on a souvent tendance à stigmatiser et dénigrer un individu qui commet cet acte fatal, sans toutefois connaître les causes sociales qui peuvent influencer l’homme à mettre fin à ses jours. Pour le prouver, on peut encore de nos jours estimer...
tracking img