Dynamique des groupes restreins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dynamique des groupes

1. Introduction

Est-ce que la vie de groupe est-elle une évidence ?
L’action d’un groupe est-elle la somme des actions individuelles ?

La psychologie du sport :
- Une équipe
o Un projet
- Des problèmes
o Des solutions
- Des crises
o Des résolutions

1. Le groupe

- Une dynamique (cohésion, solidarité,détermination…) au sein du groupe.
- Permet d’exister, de se légitimer et de se comparer.
- Générateur de conduite (mobilisations pour une action, entretient et active des schèmes de représentation).
- Donne sens et consistance aux représentations.
- Influence la construction du sujet social et de son identité.
- Lieu et un moment de vie construits sous forme de séquencessociales ( « distance » et « proximité » nécessaires pour se représenter son soi.
- Un groupe n’est pas seulement un ensemble d’individus en interaction ; c’est plus fondamentalement une institution porteuse de valeurs, de normes et de règles que structurent la perception, les sentiments et les comportements de ses membres (Lipiansky, 1992).

Le groupe peut être décliné en plusieurs catégories :famille / groupe restreint / foule (ANZIEU et MARTIN, 1976).

Groupe restreint :
« Groupe relativement structuré qui est composé d’un petit nombre d’individus ayant des contacts face à face de façon plus ou moins régulière ».

Foule :
Groupe très grand, relativement peu structuré, composé de centaines, voire de milliers de personnes, et où il n’est pas question de parler d’interactions faceà face entre ses différents membres.

2. Le groupe et le sport :

Expérience (N. TRIPLETT, fin du 19ème siècle) :
- Cyclistes :
o Meilleures performances contre concurrents
o Ou course contre la montre
Expérience en laboratoire (1898) :
- 40 enfants, tâche de pêche
- Résultats :
o Pour une majorité : concurrence augmente la performanceo Pour une minorité : effet inhibiteur
o Pour 10/40 sujets : aucun effet
⇨ Influence d’autrui sur le comportement

Pour le psychologue :
- Le groupe :
o Construction sociale
o Comprendre comment les relations entre les individus l’édifient
- Par exemple, comment la mise en commun d’informations, de sentiments ou de projets individuels contribue àcréer cette totalité qui semble ressentir, penser, agir, naître et mourir comme une personne (BLANCHET et TROGNON, 1994).

Pour l’entraîneur, l’athlète, le professeur, l’élève, l’enseignant en APA, le patient ou l’usager, l’animateur, la « recrue » : le groupe devient un domaine d’exercice, un outil pour imaginer, décider, légitimer et convaincre.
Etre formé pour conduire un groupe nécessite desconnaissances et des expériences particulières.
Comprendre ce que les individus ressentent comme les normes qui s’imposent à eux et les effets d’autorité (BLANCHET et TROGNON, 1994).

2. Historique de la pensée groupale

1. Racines de la pensée groupale 

Pour comprendre l’esprit de l’approche du groupe ( il est utile de la voir se développer depuis ses racines ( comment les penseursd’autrefois ont appréhendé la nature du lien social matérialisé aujourd’hui dans l’idée et la notion de groupe ?

Constat :
Hier comme aujourd’hui, il y a toujours eut une divergence pour appréhender le lien social :
- Point de vue de l’individu : libre et indépendant. Il décide de s’associer aux autres dans son intérêt personnel.
- Point de vue de la société : prisonnier des forces d’unesociété qui lui imposent ses contraintes.

1. De l’esprit des peuples à la psychologie des peuples

La période des Lumières (18ème siècle) voit se développer en Europe ( la primauté de la raison de l’individu sur les forces obscures (irrationnelles et affectives) ( l’homme est un être relationnel porté par l’aspiration de s’affranchir des servitudes auxquelles il est assujetti par...
tracking img