Dystopie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5424 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dystopie
Aller à : Navigation, rechercher

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2010).
Si vous connaissez le thème traité, merci d'indiquer les passages à sourcer avec {{Référence souhaitée}} ou, mieux, incluez les références utiles en les liant aux notes de bas de page. (Modifier l'article)

Une dystopie — ou contre-utopie — est un récit de fiction peignant unesociété imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur et contre l'avènement de laquelle l'auteur entend mettre en garde le lecteur. La dystopie s'oppose à l'utopie : au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie propose un des pires qui soit. La différence entre dystopie et utopie tient moins au contenu (car, après examen, nombre d'utopies positives peuventse révéler effrayantes) qu'à la forme littéraire et à l'intention de son auteur.

Cette forme littéraire a été popularisée par Le Meilleur des mondes (1932) d'Aldous Huxley, La Kallocaïne de Karin Boye (1940), 1984 (1948) de George Orwell, Fahrenheit 451 (1954) de Ray Bradbury et Nous autres (1920) de Ievgueni Zamiatine.

Les mondes terrifiants décrits dans ces romans ont laissé à penserqu'une dystopie était, par définition, la description d'une dictature sans égard pour les libertés fondamentales[réf. nécessaire]. Il existe cependant des contre-exemples, et la critique est divisée quant aux relations entretenues entre la dystopie et les régimes politiques qu'elle vise. Que la dystopie soit par nature une critique d'un système politique ou idéologique précis (et en particulier unecritique du totalitarisme) est un point qui demeure débattu dans les milieux universitaires.

L'impact que ces romans a eu sur la science-fiction a souvent amené à qualifier de dystopie tout texte d'anticipation sociale décrivant un avenir sombre.
Sommaire
[masquer]

1 Étymologie du mot dystopie
1.1 Problèmes terminologiques : « Dystopie », « contre-utopie » et « anti-utopie »2 Définition du champ spécifique de la dystopie
2.1 Dystopie et science-fiction
2.2 Dystopie et monde futuriste sombre
3 La dystopie : une mise en perspective de l'utopie
3.1 Points communs entre utopie et dystopie
3.2 Passage du descriptif au narratif
3.3 Passage du collectif à l'individuel
4 Problématiques soulevées par la dystopie4.1 Dystopie et communisme
4.2 Dystopie et conservatisme
4.3 Dystopie et conditionnement
5 Quelques textes précurseurs de la dystopie
5.1 Les récits de voyage satiriques
5.2 Fictions critiquant l'utopie au siècle des Lumières
5.3 Les débuts du roman d'anticipation
6 L'héritage de la thématique dystopique
7 Principales œuvres dystopiques7.1 En littérature
7.2 Au cinéma
7.3 En bande dessinée
7.4 Dans les jeux vidéos
8 Notes et références
9 Articles connexes

Étymologie du mot dystopie

Le mot dystopie vient de l'anglais dystopia, qui a été formé par l'association du préfixe dys- et du radical d'origine grecque, τόπος (« lieu »). Cette association a été conçue pour rappeler leterme utopie, auquel il s'oppose.

Le préfixe dys- est emprunté au grec δυσ-, et signifie négation, malformation, mauvais, erroné, difficile. Il a surtout une valeur péjorative. Il s'oppose ainsi clairement au préfixe εὖ- (« heureux ») que Thomas More avait en vue lorsqu'il a forgé le mot utopia. (« Utopia » constitue en effet une sorte de jeu de mots : la prononciation anglaise de l'époque nedistingue pas la prononciation des préfixes εὖ- (« heureux ») et οὐ- (« négation », « inexistence »). L'utopie est donc étymologiquement un lieu heureux et un lieu inexistant1). D'un point de vue étymologique, dystopie signifie donc « mauvais lieu », « lieu néfaste », un lieu en tout cas connoté négativement.

La première utilisation du terme dystopia est habituellement attribuée à John Stuart...
tracking img